Eragon Community

La communauté non officielle de l'Héritage, version 3
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Près de Furnost...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Mar 5 Jan - 22:53

Que veux tu manger ? Me demanda As d'une voix qu'elle voulait égal.
Je pense bien qu'elle "voulait". Une légère note avait fait faux pas. Le "tu" peut-être. Je n'étais sur de rien. Je regardais... Non, j'étais absorbé par son teint blanc et rosé soudain. Cette touche la faisait féminine et l'éloignait un peu de sa posture de guerrière, garçon manqué. Non que ces côtés d'elle ne me plaisait pas - loin de là ! - mais elle me parut plus...approchable ? Dévisageable ?
J'eus vraiment envie de lui dire : "Ton teint est sublime comme la rose dans la rosé d'un matin étoilé."
Ton t... Ton... Euh...
J'allais le lui dire ! Imbécile ! Espèce de romantique idiot et pervers !
Oui, je mangerais bien t...
"Tes lèvres" ou "ton parfum" je lui dis ?
Euh... Ce que tu as sous la main. Non, je vais me servir, je t'aie assez embêté comme ça. Elfe ou non ça n'a pas du être une partie de plaisir de me garder.
Je me levais - malgré moi je me retirais d'elle - doucement pour profiter des derniers instant et pour ne pas réveiller quelconque douleur inutile -mon cœur souffrait déjà en silence. Je m'assit sur une pierre, épuisé des quelques mètres. Je m'efforçai de chercher un truc à grignoter autours de moi mais je tremblais assez pour que la quête soit pénible et fatigante. Je pensais complètement à autre chose d'ailleurs : à ce que je tombe malade et blessé plus souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Dim 7 Fév - 17:31

Asaïra fronça les sourcils en le voyant s'éloigner.

Même pas capable de formuler une phrase en une fois et il veut se débrouiller seul ? Mon q... oui !

Elle croisa les bras en le tuant du regard de façon peut discrète très énnervée et vexée qu'il avait repoussé son aide...en même temps elle se sentait soulagée...drole de mélange.

-Tu es sur de toi ?

Une sorte de menace transperça dans sa voix.
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Lun 8 Fév - 19:34

-Tu es sûr de toi ?
Je m'arrêtais net. Cette phrase, souvent prononcée avec un ton d'incertitude dans la logique, venait de cingler comme le vent d'hiver. Une aura pesante se fit ressentir sur mon dos. Avec précaution, je retournais ma tête par dessus mon épaule. Asaïra se tenait comme une statue d'une légendaire guerrière connue pour avoir massacrer vingt milles hommes à elle seule. Son regard le massacrait.
Je n'était pas très sûr, en effet, de se que je devais faire et répondre. Une idée surgit : elle veut s'occuper de moi. Cette pensée me donna espoir. Alors, faisant mine de me soumettre, je m'assit sur mes fesses endoloris avec un air battu.
- Non, en effet, je ne suis pas sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Lun 8 Fév - 19:47

Asaïra dût retenir une exclamation de joie, mais se ne fut pas une grande réussite car son visage rayonnait de bonheur, vive la discrétion.
Elle se leva, s'approcha de Rymoï et le toisa de haut en bas en silence puis soupira exaspéré.

"Et ça voulait se débrouiller seul. Stupide humain va."

Elle le fusilla du regard pour lui avoir bousillé sa journée en voulant faire le malin puis décidant qu'elle avait assez enfoncé le clou elle fouilla dans son sac pour en sortir une pomme qu'elle lui lança: s'il pouvait fanfaronner, il pouvait rattrapper un fruit.
Elle se détourna après pour récupérer ses affaires et fureter dans celles de Galas à la recherche de viande.

-Stupide humain, que veux tu d'autre ? N'empêche tu es vraiment pas doué, tu t'imaginais quoi en sautant sous cette lame ? Mourir en héros ? Crétin.

Elle n'en avait pas l'air, mais Asaïra tentait l'air de rien de le remercier. Ses fouilles dans les affaires de Galas cachait un petit sourir et la lueur de ravissement dans ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Mar 9 Fév - 20:24

En effet, As luisait de contentement à ma réponse. Mes yeux brillèrent et mon cœur se serra plus encore. Allait-il lâcher ? Elle me toisa mais c'est yeux étaient étincelant et je me surpris à me demander si elle aussi partager mes sentiments. Non, pas aussi fort que moi... Une lueur d'espoir pointa tout de même dan ma poitrine. As me jeta une pomme et mes bras, fatigués, ne la rattrapèrent que tardivement. Elle me cogna violament le nez mais je restais muet. Trop content de passer cet instant magique avec elle. Elle tourna les talons et chercha dans les affaires de Galas. Tiens, où était-elle ? Aucune importance. Aucune importance ! Je souris en imaginant la tête d'Asbel s'il avait entendu mes pensées. Je fit attention en revanche à ne pas deviner les jurons qu'il m'aurait lancé.
Stupide humain, que veux-tu d'autre ? N'empêche, tu es vraiment pas doué. Tu t'imaginais quoi en sautant sous cette lame ? Mourir en héros ? Crétin.
J'eus l'idée poétique de lui répondre : "ton cœur" à sa première question. Ma magnifique raison m'en empêcha. En revanche je ne voyais aucun mal à dire une semi-vérité à sa seconde question :
En héros, certainement pas. Mais mourir en ami me semble être une bonne cause.
Je croquais dans la pomme tout en la fixant, observant sa réaction. Allait-elle se renfrogner ? Me crier dessus ? Garder silence ? Il serait peu probable qu'elle me regarde dans les yeux en disant : "Tu as raison." En plus, je serais mort plus par amour pour elle que par simple amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Mar 9 Fév - 22:09

Asaïra s'immobilisa net à la réponse de Rymoï:

-En héros, certainement pas. Mais mourir en ami me semble être une bonne cause.


Elle compta jusqu'à dix, puis vingt avant de pouvoir répondre. Elle esperait que nul trace de contentement et de regret n'était repérable:

-Mourir en ami ? N'est-ce pas égoïste que de décider à ma place ? Qui te dit que j...que quelqu'un ne préfèrait pas te savoir vivant ? Puis d'ailleur tu n'avais pas le droit de faire ça...te rends tu compte de la panique que tu as créé ? ...Pour Galas et les autres ?

Elle se tut un instant. Puis d'une voix très base:

-Merci...même si je ne t'avais rien demandé, je m'en serais très bien sortit seule.

Elle avait rajouté présipitement la suite de sa phrase, se tenant toujours obstinément dos à Rymoï.
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Dim 14 Fév - 14:17

J'avalais ma pomme de travers. Comme je l'avais imaginé, elle s'était refermée en me rejetant la faute. Le "merci" en revanche me déconcerta. Je la regardais coi. Puis le rire pris le dessus. Les larmes aux yeux j'essayais de me contrôler et d'arrêter pour ne pas le froisser. Mais j'étais plié en deux. Le souffle me manquais. Avec contentement je cessais enfin de pouffer entre deux morceau de pomme (pour parvenir à étouffer mes rires). Je le regardais dans les yeux en cherchant les mots qui pourraient de pas l'offenser.
Eh bien, ma chère je ne savais pas qu'un si bon fond se caché derrière tant de fierté. Me voici soulagé, tu as en réalité plus d'estime que moi. Ah, et de rien.
]Le sérieux me repris subitement.
[color=darkbluePour toi, j'aurais fait plus tu sais...[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Dim 14 Fév - 16:07

Asaïra fit la moue quand il éclata de rire, elle eut la brusque et soudaine envie de lui flanquer une giffle, mais elle se reprit bien vite, persuadé qu'il rigolerait encore plus.
Il finit par ce reprendre:

Eh bien, ma chère je ne savais pas qu'un si bon fond se caché derrière tant de fierté. Me voici soulagé, tu as en réalité plus d'estime que moi. Ah, et de rien.

Comment ça il ne savait pas qu'un si bon fond ce cachait derrière tant de fierté ? Il voulait vraiment ce faire taper là. Puis, elle avait le droit de le remercier tout de même ? Et elle était pas trop fiere...non pas du tout !
Mais ces paroles suivantes l'empêchèrent de rétorquer:

Pour toi j'aurais fais plus tu sais.

Asaïra qui commencer à se retourner se figea brutalement, puis lui fit face en un instant:

-C'est vrai ? Quoi par exemple ?

Son visage était éclairé de mille feu. MAis elle se reprit bien vite et s'éloigna de lui en marmonant des injures et des paroles. Cela donnait à peu près:

-Merde....m'a eut...vois pas pourquoi je...il peut se démerder seul...plus attention...salop...un tour...
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Lun 15 Fév - 13:37

C'est vrai ? Quoi par exemple ? Répondit-elle vivement d'un ton enjoué et suppliante quelque part. Ses yeux étincellaient d'espoir et son visage s'illumina. Je restais abassourdis davant cette merveilleuse joie sauvage dont la beauté me gifla avec violence. Je ne put dire mots qu'elle se renfrogna, se retourna et grommela. Etant donné cette explosion d'émotions vives qui lui avait échappé (et qui ne devait pas arriver tout les jours) elle devait bien être embêter. J'adorais ça : le fait qu'elle essaie de dévoiler des sentiments incontrôlables. C'était dommage d'un autre côté, il serait plus facile de l'approcher... En voyant Falgoï je me levais pour lui donner mon trognon de pomme. Je découvris que j'étais rouillé quelque peu, mais en forme. Je fis quelques assouplissements, retrouvant mon écart facial, la violence de mon poing. Je compris qu'il fallait tout de même travailler un peu. Plus tard, la guérison n'était pas complète. Je décidais enfin de lui répondre.
Qu'est c'que j'aurais fait d'autres ?
Je m'assis près du feu.
En fait, n'importe quoi. Imaginons : tu te fais aggresser par un dragon d'une trentaine de mètres de hauteur. Qu'est ce que je fais ?
Je fit mine de réfléchir.
Je m'interpose même si tu me cris dessus. Ensuite... Si des soulards ont les mains baladeuses vers toi, je leur défonce la face avec une violence non-retenue. Et...si tu es blessée, je veillerais sur toi sans dormir jusqu'à ce que tu te remmettes debout en pleine santé. Puis je pars à la recherche de l'ingrat ou des ingrats qui t'ont ammochée et je les réduis en quelques membres arrachés. Si tu es seule, je serais là. Si tu pleures, je te consolerais. Sachant que si tu es triste à cause de quelqu'un qui que ce soit je le gifle jusqu'à ce qu'évanouissement s'en suive. Tout ça pour te dire As que je...ferais n'importe quoi pour toi. En fait je...
Les mots se coincent...
Revenir en haut Aller en bas
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Mar 16 Fév - 20:44

Asaïra c'était arrêté des qu'il c'était remit à parler. Elle avait cru qu'il se mettrait à ce moquer d'elle ou ne répondrait pas du tout. Mais il avait reprit la parole avec le plus grand sérieux, elle sentait que chaque mots prononcé étaient réalité:

Qu'est c'que j'aurais fait d'autres ?

Elle l'entendit se rasseoir prés du feu. Asaïra du s'empêcher de se retourner pour le voir:

En fait, n'importe quoi. Imaginons : tu te fais aggresser par un dragon d'une trentaine de mètres de hauteur. Qu'est ce que je fais ?

Il se tut un instant avant de répondre:

Je m'interpose même si tu me cris dessus. Ensuite... Si des soulards ont les mains baladeuses vers toi, je leur défonce la face avec une violence non-retenue. Et...si tu es blessée, je veillerais sur toi sans dormir jusqu'à ce que tu te remmettes debout en pleine santé. Puis je pars à la recherche de l'ingrat ou des ingrats qui t'ont ammochée et je les réduis en quelques membres arrachés. Si tu es seule, je serais là. Si tu pleures, je te consolerais. Sachant que si tu es triste à cause de quelqu'un qui que ce soit je le gifle jusqu'à ce qu'évanouissement s'en suive. Tout ça pour te dire As que je...ferais n'importe quoi pour toi. En fait je...

Il s'arrêta brusquement, visiblement gêné. Asaïra c'était retourné au fur et à mesure de ses paroles, et à présent le fixait intensément. Un air entre l'hébaissement total et la joie était inscrit sur ses traits.
Que devait-elle faire ? Voulait-elle entendre la fin de sa phrase ? Aurait-elle le courage de lui demander de continuer ?
Elle prit une grande inspiration, s'approcha de lui et se mit à son niveau. Leur nez ce touchaient presque, elle le regardait comme si c'était la première fois qu'elle le voyait.

-Et ? En fait tu ? Qu'y a t-il aprés ce tu ? Puis je le savoir ? Aurais-je l'honneur de l'entendre ? Dis le moi, vas-y, je ne ferais rien de répréhensible. A moins que quelqu'un ai put entendre ses mots avant moi ? Là je risque de me mettre en chasse et de tuer cette personne. Alors ?
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Galas
Expérimenté
Expérimenté
avatar

Féminin
Nombre de messages : 595
Age : 23
Autres : je suis une givrée de service : pour votre bien être il est prié de m'ignorer dans mes crises de folie, merci
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Mer 17 Fév - 13:35

Salut !
Gakira avait entendue de la discution et, joyesement, s'était rendue en dançant vers ses camarades. Lorsqu'elle se rendit compte que leurs visages n'étaient pas loin l'un de l'autre, elle devint rouge de confusion. "J'ai...tout...cassé...?"
OUAH AH ! Désolé, désolé ! Je me retire ! Je n'aie jamais, jamais, JAMAIS existé ! Par mes ancètres ! Faites moi disparaitre !
Elle courait vers Falgoï ne s'adressant même plus à Asaïra et Rymoï.
Bougre que je suis ! Ah mon destrier achève moi ! J'ai brisé un instant romantique !Falgoï semblait quelque peu énervé mais il ne fit rien quand elle cacha sa tête dans ses crins.
Allez-y je ne vois rien, je ne suis rien !
"Il est trop tard ! Je suis là maintenant OUAH !"
Il y eut une minute de silence où elle n'osa plus bouger. Falgoï hennit de rire en retrouvant soudain son humour et devait la traîter d'autruche. Il appela les autres chevaux et s'avança vers les bagages.
"Faisons semblant de rien oui !"
Oui, c'est une bonne idée, on déménage. Allez zou ! Rappelez vos dragons ! As, aide moi à seller les chevaux ! Rymoï, remballe les affaires. Tous vers la prochaine ville pour vendre ces chevaux !
Sur ce elle attrpa une selle et la metta sur le dos d'une jument grise qui soupira.
Revenir en haut Aller en bas
http://eragon-community01.fr-bb.com/independants-f55/galas-galia
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Mer 17 Fév - 13:48

Je ne savais pas trop ce que j'allais faire. J'embrasse ses lèvres ou je le lui dit ? Il serait plus raisonnable de le lui dire avant. Mais si elle n'acceptait pas sa déclaration et qu'elle s'enfuyait ? Il aurait même perdu son amitié et la chance de goùter son parfum. Lentement mes propres lèvres s'approchaient de celle d'As.
Salut !
Galas nous regarda coi et avec bouleversement. Je me reculais vivement d'As. Galas comença à nous supplier ci et ca. Je ne savais pas trop s'il fallait rire ou pleurer. Je me levais de plus en plus effrayé et confons. Que devais-je faire ? Lui avouer quand même ? Non,non. M'éloigner ? Non, elle penserait que je l'évite. Faire comme ci de rien n'était ? Impossible, mon coeur bat à tout rompre. Galas finit par déclarer qu'il fallait déménager. Elle n'avait pas tord, cela faisait vraiment trop longtemps qu'on était là.
Eify, on s'en va.
Tu lui as dit ? Tu lui as dit ?
Pas encore.
Mais ! Tu...

Je coupais la communication et me tournais vers As.
Nous en reparlerons plus tard, d'accord ? lui murmurais-je.
Je lui fit un triste sourire et obéit à Galas. Je ne savais toujours pas s'il fallait que je la gronde ou que je la remercie. A la fin de mon travail je montais sur un hongre baie, sachant bien que mes blessures ne m'aideraient pas à tenir sur Eify. De toute façon elle ne semblait pas vouloir descendre de là haut. J'hésitais à regarder As. Mes coups d'oeil furtif allaient bientôt être aperçu. De toute façon elle allait certainement ouvrir la marche et je n'aurais alors d'yeux que pour son dos.
Revenir en haut Aller en bas
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Mer 17 Fév - 14:23

Asaïra leva les yeux aux ciel quand Galas arriva. En un rien de temps Rymoï c'était enfuit, les bagages avaient été rangeaient. Ils étaient tous près à partir. Rymoï lui dit qu'ils en reparleraient plus tard mais bon dieu que ça l'énnervé.

Brising, on y va.

Elle ne laissa pas le temps au dragon de répliquer et se releva. Elle partit en avant, une main sur les hanches, l'air pas très contente.
Elle jetta un regard à Rymoï, puis alla vers Galas:

-Pas de commentaire toi. Tu n'as rien vu.

Sur ces derniers mots Asaïra partit en éclaireur, toujours une main sur les hanches, tapotant la garde de son épée.
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Galas
Expérimenté
Expérimenté
avatar

Féminin
Nombre de messages : 595
Age : 23
Autres : je suis une givrée de service : pour votre bien être il est prié de m'ignorer dans mes crises de folie, merci
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Jeu 18 Fév - 12:23

Galas, qui était jusqu'alors ratatinée sur sa selle, se redressa et pensa fortement :
"Pardon-pardon-pardon-pardon-pardon-pardon..."
Falgoï avançé dignement derrière Asaïra qui avait rouvert la marche. Galas regardait ailleurs l'air de rien. Les chevaux étaient attachés les uns derrière les autres de Rymoï, si un cheval avait le malheur de se rebeller ou de mal se comporter, Falgoï bondissait et lui claquait sa mâchoire à son oreille, histoire de l'intimider de continuer. Mais il n'y eu pas vraiment d'acident. Les destriers étaient calmes. Ce devait être des vacances. Ils étaient tous au pas, leurs anciens cavaliers ne devaient pas être aussi patient. Ils étaient tout de même alerté par cette atmosphère silencieuse et retenue. Galas n'osait pas ouvrir la bouche - elle était mal placée pour dire quoi que ce soit - et Rymoï n'avait toujours rien dit. Il est vrai qu'il n'est pas très bavard pour ne rien dire comme Galas, mais la pesanteur était atroce !
Hum...Heu...
"C'est pas naturel ! Je n'envoie pas de vannes stupides ou de jeux avec Falgoï ! Celui ci il m'aide pas à aller fricoter par ci par là ! Bouh !"
Revenir en haut Aller en bas
http://eragon-community01.fr-bb.com/independants-f55/galas-galia
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Jeu 18 Fév - 12:42

Je n'entendais rien des hennisements, soupirs et autres bruits derrière moi. Ni même ce qui se passait à la queue leuleu derrière moi. J'étais en contemplation des chevaux long et très blond d'Asaïra. Je me demandais quand est-ce que je pourrais lui répondre. Et surtout si le moment venu j'aurais le courage de l'avouer.
Et bien...et bien... Raconte.
Ben, j'étais à deux doigts de le lui dire quand...Galas est arrivée.
Bon, je lui déchire sa tête, j'en profite pour décapité la mule noire et tu lui dit d'ac ?
Pff... Laisse moi faire un plan.
Un plan pour quoi ?
Pour lui dire que je l.. Oh ! Laisse moi quoi !
C'est vraiment intéressant. Si tu me le disais à moi pour t'entraîner ? T'y habituer. Ou mieux, te l'avouer d'abors à toi même, ça t'aiderait pour la suite...
Non mais ça va ! Je ne suis pas un crétin merci ! Je sais que je l'aime ! Tu m'entends ? Je l'aime ! Maintenant je suis un gros nul qui as besoin d'être seule avec elle pour lui avouer et lui dire : je t'aime ! Mais impossible de lui dire que je l'aime si ce n'est pas dans l'intimité parce que je suis nul !

Il y eu un gros silence où je me tapa la tête de ma main droite puis me frottais les yeux.
Attend. Tu te crois stupide parc'que t'as envie de te retrouver seul avec celle que t'aime pour lui avouer tes sentiments ? Mais mon gars, c'est normal ça. Tu es le dernier idiot de la terre !
Maintenant je sais que tu te fous de moi.
Comme tu veux mais laisse moi te dire : tu n'as pas à avoir peur. Cette fille n'attend que ça, ça crêve les yeux ! Sauf les tiens imbécile. Alors, invite là à ce balader et jette toi à l'eau. C'est froid sur le coup mais tu va voir qu'elle est meilleure après.
De quoi ?
Le sentiment de l'amour, Roméo !
Revenir en haut Aller en bas
Galas
Expérimenté
Expérimenté
avatar

Féminin
Nombre de messages : 595
Age : 23
Autres : je suis une givrée de service : pour votre bien être il est prié de m'ignorer dans mes crises de folie, merci
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Sam 15 Mai - 16:06

Les heures passaient et Galas en était toujours à sa même remarque :
"Se-faire-petite-se-faire-petite-se-faire-petite-se-faire-petite..."
Asaïra semblait tenir la route sans avoir besoin ni de prononcer un mot, ni d'avoir de préoccupation particulière - hormis celle de mettre un pied devant l'autre machinalement. Falgoï ne semblait plus lui apporter quelconque importance, sauf à draguer une petite jument blanche. Galas faillit lui enfoncer son poing entre les oreilles. Mais Falgoï aurait été assez vexé pour la foutre à terre...pour de bon.
Elle descendit de cheval pour ne pas empêcher Falgoï de batifoler. Il ne se rendit pas compte qu'elle partait, ou alors il avait oublié qu'elle était sur son dos. Oui, c'était plutôt ça. Galas courut jusqu'à Asaïra et avança à ses côtés : mains croisées derrière le tête, nez au vent. Elle se fit silencieuse. Le temps se refroidissait déjà. Ils étaient partis tard... Il sera bientôt le temps de s'arrêter. Rymoï plongé dans ses pensées, As qui ne semblait rien faire sauf avancer... Galas accéléra le pas.
Fal !
L'étalon arrêta de se pavaner et lui lança un regard reprochant.
Si on veut arriver au alentour de la ville avant la tombée du jour, on a intérêt a doublé la cadence, go !
Falgoï gratta le sol et hennit un ordre quelconque auquel les chevaux répondirent en triplant l'allure jusque là lent comme escargot.
Revenir en haut Aller en bas
http://eragon-community01.fr-bb.com/independants-f55/galas-galia
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Dim 6 Juin - 12:34

Asaïra finit par sortir de ses pensées en entendant Galas. Elle sursauta, manqua de se prendre les pieds dans une racine avant de se rendre compte que cela faisait un bon moment qu'elle marchait sans s'en rendre compte.
Elle avait toujours une main sur son épée, ce qui n'aurait servit à rien plus qu'elle ne prêtait pas la moindre attention à ce qui l'entourait. Ouais, vive la sécurité.
Asaïra ferma brièvement les yeux accéléra la cadense et jeta un coup d'oeil vers Rymoï, coup d'oeil quei se prolongea sans qu'elle n'y prenne garde. Il faut avouer qu'il était vraiment beau. C'est seulement quand elle croisa son regard qu'elle rougit comme un pivoine et se détourna l'air de rien en marmonant des injures.

-Franchement, je suis nul, andouille. Crétine.


Asaïra se mordit les lèvres, et glissa un nouveau regard vers Rymoï mais se repris bien vite, elle avait pas envis de se faire prendre une nouvelle fois sur le fait.
Merci pour sa réputation.
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Lun 14 Juin - 12:33

Eify volait à son aise. Moi je ne pensais plus à rien. Un frisson me prit, comme si on m'observait. Je tournais la tête vers le groupe de chevaux puis surpris le regard d'Asaïra. On se fixa en silence pendant un instant. Mon cœur sembla céder. Elle détourna les yeux et j'en fit autant. Je respirais lentement pendant quelques minutes, les yeux fermés. En les ouvrant je vis la ville que nous voulions atteindre.
Galas ! Objectif à huit cents mètres ! Criai-je.
Je savais très bien ce qu'elle dirait. Quelque chose du genre : "on s'arrête ici", "je vais chasser", "préparez le feu"... Je demandais à Eify de se poser. Elle descendit en flèche et se redressa au dernier moment, soulevant la poussière et les feuilles. Si la tempête épargna Asaïra et Galas qui étaient plus loin, les chevaux s'écroulèrent sous une couche de sable. Ça toussa, ca éternua, ca hennit et rouspéta... Eify ouvrit sa gueule, ses dents éclatantes brillèrent dans la lumière du soir, sa langue de serpent sortit et elle cracha toute sa supériorité. Les chevaux se turent.
Non, mais ça va pas ! Tu peux vraiment pas t'en empêcher !
Comment les humains peuvent aimer ces mules soumis !
Franchement...
Je descendit et commençais les préparatifs pour passer la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Galas
Expérimenté
Expérimenté
avatar

Féminin
Nombre de messages : 595
Age : 23
Autres : je suis une givrée de service : pour votre bien être il est prié de m'ignorer dans mes crises de folie, merci
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Mar 15 Juin - 21:08

Galas ! Objectif à huit cents mètres ! Annonca Rymoï.
Eify plongea et se posa sur le sol... Euh, non. Elle fit mine de se fracasser contre le sol, soulevant une montagne de poussière sur les équidés. Apeurés, énervés, ils toussaient et râlaient. La dragonne les rapella à l'ordre par sa méthode préférée : l'intimidation. Son rugissement tira des frissons aux sapins et aquit le silence complet. Presque complet. Falgoï s'ébroua violemment pour retirer un maximum de saletés. Plusieurs chevaux l'imitèrent. L'étalon noir s'approcha de la dragonne et se cabra. Il montra les dents, énormes, agressifs et il la mord... euh... lui cracha dessus. Il se retira rapidement en hennissant. Ca faisait un peu : je viens de t'imiter, regarde comme tu as été stupide !
Galas pouffait de rire. Mais elle se reprit rapidement, cragnant qu'Eify ne dévore son préféré. Elle fit d'un faux air mauvais :
Eify ! Tu vois leur état ! Qu'est ce qu'on va faire si personne ne veut nous les acheter ? Si on n'a rien a manger ce soir, je torturais Rymoï jusqu'à ce que tu daignes te laisser manger ! Au moins la queue, t'as entendue ?
Elle grimpa sur le dos de Falgoï, soulevant de la terre qui lui chatouilla les narines :
Je vais vendre leATCHOUM ! chevaux à la ville. Quartier libre ce soiATCHOUM !
Elle conduit les chevaux en dehors de la clairière et s'enfonça dans la forêt mi éternuant mi grogant.
Revenir en haut Aller en bas
http://eragon-community01.fr-bb.com/independants-f55/galas-galia
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Sam 19 Juin - 14:35

La tempête qu'avait provoqué Eify avait fait tomber beaucoup de bois. En quelques instants j'avais rammassé assez de bois pour la nuit. Je retirais la selle d'Eify et la posais contre un arbre. Elle s'ébroua et s'installa près de moi. Je disposais des branches de façon à ce que le feu tienne longtemps. Ceci fait, je m'éloignais sans allumer le feu, sachant qu'Eify se chargerait de l'allumer. Ce qui ne manqua pas d'arriver : elle ouvrit la gueule et laissa une flamme s'échapper sur le bois sec. Une flamme qu'elle s'amuse à surnommer étincelle.
Je regardais autour de moi. J'avais allumé le feu, on avait assez de nourriture, les couvertures en guise de lit étaient installés, Eify ne semblait pas vouloir faire un tour et songeait en regardant le feu danser. As était là elle. Je regardais le soleil. Il ne se coucherait pas tout de suite.
As... Je mettais une pause avant de prendre mon courage à deux mains et de rester décontracter. Ca te dirais de prendre un verre à la ville avec moi. Tout seul... Que dire ? Ce n'est pas intéressant...
Je cachais mes mains dans les poches pour garder contenance en regardant ailleurs.

De mon côté, j'avais refermé mon esprit à Rymoï et faisait semblant de somnoler..."Parfait ! Ca marche comme sur des roulettes ! Je suis d'humeur à soulever des montagnes et à jouer jusqu'au matin mais mon dragonnier passe avant tout ! Je me sacrifie pour toi Rymoï, ne suis-je pas une magnifique dragonne ? Ne suis-je pas d'une bonté et d'une générosité admirable ? Allez la petite blondinnette ! Regarde le ! Cheveux noir comme la nuit qui arrive, les yeux aussi vert que moi (et je suis d'une beauté extrème !), une moue gêné - trop mignon - et une carure atlétique ! Vas-y ma cocotte ! Rends le moi heureux mon Rymounet ! Je suis d'une telle gentillesse : je veux bien te le prêter mon dragonnier alors... qu'attens-tu ?!"
Je retint un frisson d'impatience. La blondinnette était un morceau de choix, je n'allais pas laisser ce petit puceau la laisser s'échapper !
Revenir en haut Aller en bas
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Sam 19 Juin - 22:32

Asaïra qui c'était contenté de s'appuyer contre un arbre pendant toute l'installation sursauta presque en entendant Rymoï prononcer son prénom. Enfin, même pas, il utilisait son surnom. Elle fit tout son possible pour ne pas montrer sa surprise, et tourna la tête vers lui pour écouter sa proposition.
Boire un verre avec lui ? Rien que lui ?
Oui, elle sautait intérieurement de joie, une vrai gamine à qui on venait de promettre le plus beau des cadeaux.
Pourtant elle n'en laissa rien paraitre:

-Aller boire un verre avec toi ?


Elle se pinça la bouche en se rappelant les femmes qui avaient tournés autour de son Rymoï.

-Mouais pourquoi pas ?


Finit-elle l'air peu inspiré alors qu'intérieurement elle sautait de joie et chanter. Une soirée rien que elle et Rymoï, elle rêvait pas possible. Super, génial !

Elle s'approcha du jeune homme avec sa démarche sautillante, où elle disimulait avec peine son contentement.

-Je te suis Rymoï.Rien que toi et moi.


Ces dernière paroles disaient clairement ses intentions, qui quonc les suiveraient ne vera pas le lever du soleil.
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Dim 20 Juin - 21:30

Asaïra mit du temps avant de répondre. Appuyé contre son arbre, elle le dévisagea sans réagir. Je failli m'empourprer. Allait-elle refuser ?
Aller boire un verre avec toi ? Mouais pourquoi pas ?
Ah, ça l'intéressait ? Elle semblait hésité. Semblait. Je ne savais que trop bien, maintenant, qu'Asaïra avait plus d'un tour en jeu de comédienne. Je prenais une pose décontracté et indifférent. Histoire de ne pas montrer que je buvais ses lèvres du regard, espérant un "oui" de tout mon cœur.
Elle finit par bouger. Se retira de son tronc et avança vers moi. Elle marchait légèrement comme à son habitude : une vraie elfe. En me souvenant de ça, je réalisais qu'elle ne vieillirais pas et qu'elle ne mourrais pas tant que personne ne la tuait. Et que moi, humain, mourrais...
Ah mais non, je suis un dragonnier ! Je soupirais de soulagement. Cet amour ne serrait donc pas vain... J'étais tellement perdu dans mon apaisement que je fus surpris lorsqu'As arriva à ma hauteur.
Je te suis Rymoï.Rien que toi et moi. Susurra-t-elle.
Mon coeur fit un bond, mais ma bouche sourit. Dans son déhanchement, j'aperçus quelques gestes précipités... De l'impatience. Mon sourire s'élargit, je lui donnais mon bras comme un vrai gentleman et l'attirais dans la forêt.
Oui, juste toi et moi. Seul à seule.
Nous marchâmes (Ouh la jolie conjugaison !) jusqu'à voir la ville. Je me tournais vers elle et lui demandait :
Où, mademoiselle, souhaite-elle aller ? Cela dépend évidement si l'on dîne ou si l'on s'arrête à un simple verre.
Un dîner allongerait la sortie évidemment. Si je n'avais pas mangé depuis un moment, je n'en restais tout de même pas affamé. Mon estomac était noué. Après tout, n'avais-je pas une magnifique dame à mon bras ?

OUI ! Ils sont partis ! AH ah ah ! Oh, j'ai la larme à l'oeil. Dire que mon dragonnier devient un homme !
Je regardais autours de moi. Personne.
Et zut. Je n'avais pas pensé à ça... Hum...
Je me retrouvé bêtement seule. Il y avait éventuellement le dragon de la blondinette, le lézard bleu là... Mais il était toujours coincé là haut... Pauvre de moi...
Revenir en haut Aller en bas
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Dim 20 Juin - 22:21

Rymoï donna son bras à Asaïra qui le prit avec hésitation. Que voulait donc dire se si large sourire qui étirait ses lèvres ? Et cette phrase qu'il avait ajouté en l'attirant vers la ville ?

-Oui, juste toi et moi.Seul à seul.

Devait-elle comprendre quelque chose ? Oui, non, peut-être ?
Elle en était là dans ses "réflexions" quand ils arrivèrent devant la ville. Il se tourna alors vers elle, As cru d'ailleur qu'il allait l'embrasser, et lui posa cette question:

-Où, mademoiselle, souhaite-elle aller ? Cela dépend évidement si l'on dîne ou si l'on s'arrête à un simple verre.

Elle faillit rougir en entendant sa question et se pinça les lèvres pour ne pas sourire comme une folle. "Non garde ton calme Asa, garde ton calme."

-Où, je veux aller ?

Elle espéra avoir parlé sans bafouiller ni tremblement de la voix.

-Hé bien, je suppose que nous pourions tout simplement aller boire un verre. De la bière ?

Une légère grimace lui échappa quand elle dit carrément l'opposé de ce qu'elle souhaitait vraiment. Mais le soucis, c'est que ça collé vraiment pas à son image de diner avec quelqu'un, et elle ne savait pas ce qu'elle devrait faire, alors que boire, ça elle savait...enfin avant...sans lui pour la regarder de ses yeux si...mouah, elle devenait folle.
"Inspire, et expire Asa, ne meurt pas."
Elle prit sur elle:

-Heu...en fait...pourquoi ne pas...heu...diner ? Ouais, si tuuuu as faim, ça me dérange pas d'aller diner...

"Vive moi. Je suis nulle."


En véritée ce qu'elle voulait dire était un peu plus de se style:
"-En fait, je préfère diner, c'est mieux en plus on restera plus longtemps à deux. C'est mieux non ? "
On était donc bien loin du compe, mais elle l'avait à peu prés dit c'est le principale non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Lun 21 Juin - 12:22

Où je veux aller ? Répéta-t-elle.
Je remarquais qu'elle répétait souvent la question, comme pour se donner du temps.
Hé bien, je suppose que nous pourrions tout simplement aller boire un verre. De la bière ? Continua-t-elle.
Je retint un grommellement. Ce ne serais pas très élégant, l'atmosphère était à deux doigts de devenir un tableau tout droit venu d'un best-seller romantique. Une moue désapprouvée se dessina sur le visage d'As. Elle se reprit et la moue disparut aussitôt. Mais elle sembla perdue dans quelques combats mentaux. Elle finit par lâcher :
Heu...en fait...pourquoi ne pas...heu...diner ? Ouais, si tuuuu as faim, ça me dérange pas d'aller diner...
Insistance sur le "tu" pour me remettre la dernière décision et faire comme ci de rien n'était. Ce ressemblait-on sur ce point ? A ne pas se dévoiler ? C'est vrai que, de mon côté, je l'aimais sans la connaître. J'aimerais tout connaître d'elle... Mais se n'était pas l'essentielle. Je n'étais pas un obsession. En revanche, le fait de vouloir être avec elle en était une. Encore une fois, ça dernière phrase était presque susurrée. Elle avait une sorte de petite recette : répétition pour gagner du temps, hésitation ou fausse décision et décision finale avec sous entendu.
Mais de mon côté, je n'étais pas mieux ! Je réalisais que j'avais deux étapes : dans mes propositions j'étais hésitant, comme ci j'avais peur qu'elle me rejette. Par contre, dès qu'elle se retrouvais près de moi, je jouais le jeu d'un gentleman... euh... Harceleur ? Non, non ! Pas ça... Taquin, oui c'est le mot. Je daigna enfin lui répondre. Si je n'avais pensé que quelques secondes, ca m'avait paru une éternité ! Nous étions déjà aux portes de la ville et on s'y engouffrait.
En effet, ça me dérangerais pas d'aller dîner. Oui. Je me sens même d'humeur à t'inviter, mais je n'ai qu'une bourse de vagabond donc, une magnifique table dans une aimable taverne te satisferait-elle ?
Je lui jetais un coup d'oeil. Je pensais être capable de la regarder sans rien paraître mais je sentis un frisson d'excitation pointer son nez. Je calmais mes ardeurs mais ne put m'empêcher de sourire. J'étais aux anges.
Revenir en haut Aller en bas
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Lun 21 Juin - 13:03

Asaïra fronça le nez en n'entendant pas Rymoï répondre tout de suite. Ben quoi ? Elle avait pas dit ce qu'il voulait ? Elle cherchait activement quelque chose à dire, quand il répondit enfin, alors qu'ils entraient dans la ville:

-En effet, ça me dérangerais pas d'aller dîner. Oui. Je me sens même d'humeur à t'inviter, mais je n'ai qu'une bourse de vagabond donc, une magnifique table dans une aimable taverne te satisferait-elle ?

Comment ça il se sentait MÊME d'humeur à l'inviter ? C'était pas comme si elle s'imposer. Puis elle pouvait très bien payer elle même. Elle ouvrit la bouche pour lui clouer le bec, quand elle le sentit frissoner à côté d'elle. Il avait froid ?
Asaïra ferma les yeux un bref instant et prit la résolution d'être gentil.
D'ailleurs c'était exactement ce qu'elle était en sa présence: tout sucre tout miel...pas du tout elle quoi, mais elle ne pouvait pas s'en empêcher.

-Une jolie table dans...

Elle s'arrêta net en se rendant compte de ce qu'elle faisait. C'était la énième fois qu'elle lui retourné ses propres questions pour ne pas avoir à décider, l'avait-il remarqué ? Non, peut-être pas.

-Oui, cela me convient. Mais une jolie table.

Elle se mordit la langue quand elle rajouta ses derniers mots.
"Je veux mourir"
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Près de Furnost...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Près de Furnost...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Julia de Lamerlay - Garde tes amis près de toi...
» Loin des yeux, près du coeur [Aurore]
» Une Lecture près de la Cheminée... [Pv]
» Un peu plus près des étoiles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eragon Community :: Alagaësia :: Furnost-
Sauter vers: