Eragon Community

La communauté non officielle de l'Héritage, version 3
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Près de Furnost...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Sam 31 Oct - 19:51

//fait gaffe tu mélange Gakira et Galas ^^//


As se raidit en un instant quand il l'attrappa pour la placer devant lui sur la dragonne. Déjà particulièrement boulversé par ce qu'il avait dit...
A la vue de Galas une bouffé de soulagement lui vint. Rymoï la tenait toujour par la taille et ne semblait pas vouloir la lâcher. Elle hésita ne voulant pas le bless...

"nan mais ça va plus moi. Pourquoi je m'inquiète il n'y a rien entre nous..."

Malgré son affirmation mental elle en doutait.
As posa ses mains sur celles de Rymoï et leurs firent lâcher prise avec douceur mes empressement et profita de la basse altitude de la dragonne pour sauter au sol.
Une fois loin de lui elle avait les idée claire.

-Salut Galas.

Elle lui fit un sourir enjoué et un quart de seconde plus tard elle avait sortit son épée, derrière Galas le tranchant de l'arme sur la gorge:

-Quelle charmante idée de nous abandonnée. J'ai adoré.

La sonorité de ses paroles démentait tout ses dires. Elle reprit très bas:

-Tu me refais se coup et je jure que tu me le payeras.

Elle partit sur ses dernière paroles, suivant le chemin de son pas impériale.

"Voila je suis de retour à 100 pour 100 de ma forme. Vive moi."
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Galas
Expérimenté
Expérimenté
avatar

Féminin
Nombre de messages : 595
Age : 23
Autres : je suis une givrée de service : pour votre bien être il est prié de m'ignorer dans mes crises de folie, merci
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Sam 31 Oct - 21:10

//L'habitude, je m'appelle Gakira sur tout mes autres fofo !//

Galas fut prise de court. La lame était froide.
"J'espère de pas attraper de rhume..."
Asaïra lui déversa des belles paroles qui se résume à : tu me refais l'coup t'es morte. Peu intimidé, Gakira la regarda comme si elle observait une demeurée. Falgoï reprit sa marche derrière Asaïra comme un bon lieutenant collé aux arrières de son colonel. Ça devait lui occupait l'esprit : suivre l'ombre de l'autre devant moi.
Galas rit et elle fredonna un air de berger. Après un moment elle décida de parler de quelque chose. Elle ne sut vraiment pas quoi dire. Il serait plus sage d'attendre pour la titiller sur sa relation entre elle et Rymoï. Un sourire pleins de promesses passa sur son visage.
Asaïra, comment vont tes marques ? Tes tatouages, là ? Tu veux me dire ce que tu sais dessus ? A moins que tu ne veux pas que je fasse de recherches ?
Revenir en haut Aller en bas
http://eragon-community01.fr-bb.com/independants-f55/galas-galia
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Sam 31 Oct - 21:20

As posa ses mains sur les miennes et me fit bien comprendre que c'était terminée. Elle sauta à terre et salua Galas - à sa manière - et je ne vint pas à son secours.
Eify et moi restons longtemps silencieux. Galas semblait avoir donné la conversation en bas.
Bien, que c'est-il passé là bas ? Demanda enfin la dragonne.
Rien... .... Ben, j'ai deviné que j'aimais Asaïra.
Eify tourna sa tête vers moi, ses yeux empreints de malices, de taquineries : j'allais en avoir plein ma pomme. A mon étonnement, elle se tue et ne me quitta pas des yeux. Son expression était devenue grave.
Tu es super pâle ! Lâcha t-elle.
Pourtant ça faisait un moment que je n'avais pas si bien dormit. Répondis-je.
Tu fais peur, on dirait que t'es malade. Pourtant, c'est vrai que tu me paraissais en forme, ça va pas ?
Je ne répondit pas. En fait, moi non plus je ne savais pas ce que j'avais.
Si c'est ça être amoureux non merci ! S'enquit la dragonne.
Je haussais les épaules. J'étais pris par un malaise affreux. As, elle, elle ne partageait certainement pas mes sentiments. Il y avait eu des faux indices. Mais elle est juste comme ça... Je me demandais même si - pour ma santé - il n'était pas mieux que je m'éclipse.
J'attends quelques jours, si je suis trop obstiné à elle, il faudra bien que je me fasse une raison.
Revenir en haut Aller en bas
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Sam 31 Oct - 21:55

As s'arrêta net en entendant Galas parler de ses tatouages.
"MInce je les avais oublié ceux là."
Elle se retourna se forçant à sourir:
-Tout va bien, autant les ignorer.
Elle reprit sa marche d'un pas encore plus impériale.
Il est tout palot.
Qui ?
Rymoï.
Un nouveau arrêt brutal, et cette fois ci Fagoï lui rentra dedans sans qu'elle ne dise rien.
-Rymoï ? Viens donc par ici ! Aller plus vite j'ai pas que ça à faire.
Elle hurlait pour qu'il l'entende, faisant des signes de mains impatient.
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Galas
Expérimenté
Expérimenté
avatar

Féminin
Nombre de messages : 595
Age : 23
Autres : je suis une givrée de service : pour votre bien être il est prié de m'ignorer dans mes crises de folie, merci
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Dim 1 Nov - 11:49

Asaïra s'arrêta net et Falgoï sut l'imiter à temps. Elle lui présenta un sourire forcé. Galas se figea et Falgoï de même.
Tout va bien, autant les ignorer.
Asaïra reprit sa marche militaire, Falgoï eut un temps mort puis la suivit comme un chien. Galas se promit de ne plus jamais en reparler.
"Flûte, moi et mes "bonnes" intentions de mettre dans l'ambiance ! Il n'y a pas un trou dans laquelle je puisse me cacher ?"
Mes il n'y avait que des sapins, alentours. Elle se maudit jusqu'à ce qu'Asaïra s'arrête net sans prévenir. Falgoï se cogna contre son dos et Galas vacilla et tomba sur l'encolure de son cheval. Elle lança un regard noir à Asaïra qui ne s'en aperçut même pas.
Rymoï ? Viens donc par ici ! Aller plus vite j'ai pas que ça à faire. S'écria Asaïra.
Et c'est moi que tu traites toujours de folle ! S'exclama Galas à Falgoï. Non mais, tu les as vu ces deux là !
Falgoï recule d'As, elle faisait peur !
Revenir en haut Aller en bas
http://eragon-community01.fr-bb.com/independants-f55/galas-galia
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Dim 1 Nov - 12:16

Rymoï ? Viens donc par ici ! Aller plus vite j'ai pas que ça à faire. Me hurla As.
Eify et moi nous dévisageâmes interrogativement. Eify ne sut quoi dire ou interpréter. Je haussais les épaules et déclara :
Elle veut peut-être discuter plus facilement entre nous trois sur quel qu'on que sujet.
Soit prudent Rymoï.
Quoi ? Que crois tu qu'elle vas me faire ?
Pas elle. mais la forêt se fait de plus en plus menaçante et n'oublie pas qu'Asaïra à les sbires de Galbatorix à ses trousses.
Il y a un danger ?
Je ne sais pas. J'ai un mauvais pressentiment et tu me sembles mal.
Je sais me défendre.
Un homme n'est plus rien après un râteau...
Je lui lançais un regard noirs et sautai en contre bas. J'atterris sans bruit, ni dégradations. Pourtant je reçus un malaise similaire à un tremblement de terre de l'intérieur. Je m'avançais l'air de rien vers As et lui demandais :
Que ce passe t-il ?
Eify avait raison, j'avais l'impression que l'on nous observé. Mais j'ignorais, restant du moins à l'affût. Il se pouvait que cette impression n'était dû qu'à un animal ou des personnes cachés qui n'avaient rien demandé, puisqu'Eify n'avait rien remarqué.
Revenir en haut Aller en bas
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Dim 1 Nov - 12:29

As attrappa Rymoï par un poignet et le tira à elle, l'observant. Il était pale comme un mort.
-Non, mais tu comptes te ballader pale comme tu es ? Tu rigole j'espère ? Tu vas plutôt te reposer, on a bien le temps.
Elle l'examina, très, très proche de lui. Soudain une ombre sortit des buisson suivit par d'autre ombre. Asaïra se retourna arme à la main et bloqua de justesse l'épée d'un des soldats:
-Bon sang mais vous n'avez que cela à faire ? J'suis occupé là.
Ses tatouages se mirent à pulser.
Elle lâcha le poignet à Rymoï et repoussa le soldat. Vu l'état de Rymoï il ne pourait pas se battre.
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Galas
Expérimenté
Expérimenté
avatar

Féminin
Nombre de messages : 595
Age : 23
Autres : je suis une givrée de service : pour votre bien être il est prié de m'ignorer dans mes crises de folie, merci
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Dim 1 Nov - 13:38

"Une vingtaine." Compta Galas. "Pas mal mais ils ne feront pas le poids !"
Elle décrocha son épée à deux lames de son dos. Elle tourna et retourna ses lames autours de Falgoï et trancha deux gorges. Falgoï se cabra et Galas dû sauter à terre. Elle comprit son étrange comportement en voyant As et un soldat, devant le nez de son cheval, parer le fer. Les soldats les encerclés. Se devait-être un groupe genre fan club de Galbatorix qui voulait s'arracher la gloire d'attraper As et ses compagnons. Elle remarqua que les agresseurs s'approchaient dangereusement de Falgoï.
Cours, va t-en !
"Ils ne veulent pas qu'on s'échappe."
Falgoï se cabra, deux soldats se retrouvèrent à terre et galas s'empressa de leur rompre le cou. Le premier fut pris par surprise, le second se releva et croisa le fer avec Galas. Elle évita un coup porté à son ventre en reculant et revint à la charge et lui découpant les boyaux. Il s'effondra dans un râle qui en disait long. Falgoï rua - qui défonça le crâne d'un avorton - et s'enfuit au galop. Deux grands soldats chargèrent Galas, une massue à la poignet de chacun. Les deux armes s'écrasèrent sur Galas qui les évita avec soin. Elle passa dans le dos de l'un et le transperça sous le bras. Il cria de douleur et s'effondra. Le second recula devant le jet de sang mais ne se laissa pas démonter et frappa Galas. Elle para l'attaque d'une des lames, mais elle n'arrivait pas à repousser la masse musculaire. Elle leva donc le pied et frappa de toutes ses force dans le pubis du malheureux qui s'écroula à terre. Galas lui trancha la nuque et se retourna vers celui qu'elle avait blessé. Mais le sang avait coulé à flot et il était déjà mort.
Fière d'elle, Galas retira le sang de ses lames et se tourna vers ses amis. Mais tout était déjà finit.
Revenir en haut Aller en bas
http://eragon-community01.fr-bb.com/independants-f55/galas-galia
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Dim 1 Nov - 14:01

As m'attrapa férocement le poignet. Mais qu'est ce que j'ai fait encore ? Elle avança son visage et j'en profitais pour humer son parfum. Elle m'observa et s'écria :
Non, mais tu comptes te balader pale comme tu es ? Tu rigole j'espère ? Tu vas plutôt te reposer, on a bien le temps.
J'allais répondre qu'il serait plus sage d'avancer tout en pensant : elle s'inquiète encore pour moi... C'est alors qu'une vingtaine de soldats apparurent. Mon avertissement resta coincé dans ma gorge : As s'était déjà retournée et avait paré l'épée. Je sortais mon poignard. Ils veulent As.
Sans plus attendre deux soldats chargèrent vers moi. Leurs épées avaient l'air plus efficace face à mon pauvre poignard. Sauf que voila... j'évitais leur attaques simultanée et arrivais derrière le premier, je lui découpais la gorge, il tomba, j'évitais un coup de son pote. Deux autres le rejoignirent. Je sautais en haut de leurs têtes ébahis. Mes pieds arrivèrent sur les épaules du second, j'attrapais sa tête dans mes pieds et lui déboitait son crâne dans un craquement horrible. Je bondit en arrière, attrapais mon arc et tirais une flèche entre les deux yeux du troisième. Un homme bondit sur moi et on tomba. Je réussis à attraper mon poignard et à lui découper le cœur.
Mer**.
Mon quatrième agresseur bondissait vers As. Mon sang ne prit qu'un quart de seconde à faire le tour de mon cerveau. Je me relevais. J'étais vraiment loin. Je courut le plus rapidement possible vers As. J'étais rapide mais là j'avais certainement battu le record. J'arrivais à temps... et trop en retard. A temps pour arriver dans le dos d'As, pas à temps pour réagir. Ma tête tourna et mon poignard ne put dévier l'attaque. La lame perfora ma poitrine.
Je ne tombais même pas. je n'avais jamais eu aussi mal et aucun son ne sortie. Eify arriva en panique et dévora mon "assassin". Je tombais enfin, l'épée coincé entre mon cœur et mon poumon, le sang coula à flot, devint mon bain, je perdais lentement connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Dim 1 Nov - 16:12

As en plein milieu d'un combat ne vit le soldat que trop tard. Elle ne put que contempler le septacle qui se déroulait lentement sous ses yeux. Elle fut remis de sa surprise en un quart de seconde et se présipita vers Rymoï lâchant son épée sans même s'en rendre compte:
-Rymoï ! Ah ! Non tu n'as pas le droit de mourir comme ça stupide humain. Je te l'autorise pas tu m'entend ? Tu es bien un humain pour le croire.
Son visage était décomposé et elle pleurait.
-Tu es un idiot, un idiot d'humain, sans gène et qui passe son temps à me faire chier tu sais ? Je te détesterai si tu mourrais maintenant ! Je te tuerais si tu meurt maintenant.
Elle retira l'épée doucement, activant sa magie, murmurant encore et encore les mots en ancien langage.
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Dim 1 Nov - 17:11

Le froid m'envahit. Je ressentais une petite voix qui m'assurais que je pouvais survivre. Mais les mots elfiques qui me permettrait de faire appelle à la guérison restèrent coincé dans ma bouche en sang. Je m'endormais lentement...
Rymoï !
Rhô...qui vient troubler mon sommeil ?
Ah ! Non tu n'as pas le droit de mourir comme ça stupide humain.
Cette voix. Je l'avais déjà entendu. Pourquoi ma tête était si engourdie ?
Je te l'autorise pas tu m'entend ? Tu es bien un humain pour le croire.
As ? C'était-elle ?
Tu es un idiot, un idiot d'humain, sans gène et qui passe son temps à me faire chier tu sais ?
...Oui, c'était bien elle.
Je te détesterai si tu mourrais maintenant ! Je te tuerais si tu meurt maintenant.
ce n'était pas très juste ce qu'elle me criait. Je n'y comprenais rien. Rien du tout ! Ah...elle m'a dit qu'elle me détesterait ? Oh non. Tout mais pas ça. Même si je dois toujours rester amoureux d'elle dans le silence. Il fallait que je me réveil. Il fallait que je lui dise que... Une vive douleur arracha ma poitrine. Je gémis. La douleur était insoutenable. Je sentais Eify m'encourager. Elle se faisait forte pour moi. C'est toujours elle qui prends pour moi. Qu'elle imbécile ! J'ouvrais les yeux, la lumière était aveuglante. L'épée avait été retiré de mon torse et le sang doubla de volume autours de moi. Je me sentais poisseux, ensanglanté. En arrière plan, Eify qui m'observait, effrayé.
Tout va bien. As te guérie. Mais j'entendais la fragilité de sa voix. Eify n'avait pas l'habitude de voir autant de sang : quand je me bat, je tue sans couler le sang, et jamais je n'avais été si gravement blessé.
A quoi je ressemble ? répondis-je mentalement pour ne pas à lui cracher de sang. Mais je grimaçais par l'effort.
Tu es extrêmement pâle comme une limace ! Déclara t-elle pour détendre.
En premier plan il y avait la tête apeuré d'As. Il y avait plein d'eau sur son visage. Et pourtant qu'elle soleil ! Non... Je levais mes mains, attrapais délicatement son fin visage :
Pleure pas. Suppliais-je d'un chuchotement. Tu n'auras jamais à me détester ! Je ne te décevrais jamais, As. Jamais, d'accord ? En fait je t... sur ce ma gorge s'étrangla et je tombais dans un profond sommeil réparateur.
Revenir en haut Aller en bas
Galas
Expérimenté
Expérimenté
avatar

Féminin
Nombre de messages : 595
Age : 23
Autres : je suis une givrée de service : pour votre bien être il est prié de m'ignorer dans mes crises de folie, merci
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Dim 1 Nov - 17:26

Galas tua les derniers opposant et resta coi. Rymoï allait mal. Il était blanc comme un linge, il baignait dans bien plus d'un litre de sang, son torse était perforé gravement. Elle n'avait jamais vu son ami en si mauvaise posture. d'autre part, Asaïra, elle aussi, était dans une position anormale : dans le sang de Rymoï, elle lui prodiguait des soins et avait retiré l'épée. Eify semblait complètement absorbé par le travail d'As.
"Elle veille."
Elle n'osa pas approcher. Falgoï vint à son côté et il frotta doucement sa tête sur le flan de sa maîtresse. Galas retrouva le sourire.
Tu as toujours le geste pour me réconforter, toi. Lui chuchota t-elle.
Falgoï continua à la pousser vers le blessé et Galas s'assit près d'Asaïra. Non mais elle pleurait ! Galas la regarda et se rechargea comme une pile retrouvant sa batterie.
Je m'occupe du reste !
Elle courut à Falgoï, attrapa la trousse de soin et entreprit de saucissonner le torse de Rymoï dans du bandage, elle prit soin de désaffecter avant avec de l'alcool. Cela prit un long moment. Ayant l'habitude, Galas finit en une petite demi heure. Le travail était parfait. Rymoï ne saignait plus du moins. Elle vérifia le reste du corps : il n'avait rien. En revanche il avait de la fièvre.
Je pense qu'il va falloir rester dans cette clairière le temps d'une ou deux nuit pour qu'il récupère de la fatigue endurée par la bataille et que la fièvre tombe. Il ne remontera pas à dragon avant une semaine, Eify. Je l'interdit ! Rajouta t-elle en jouant l'infirmière. Quand penses-tu As ?
Revenir en haut Aller en bas
http://eragon-community01.fr-bb.com/independants-f55/galas-galia
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Dim 1 Nov - 17:33

Asaïra reggarda Galas étonnait de la trouvit à coté d'elle. Rymoï venait juste de s'endormir en promettant tout et n'importe quoi.
Elle se leva rapidement, observant le désastre:
-Je supose que oui. Toute façon ce stupide humain va vouloir remourir si on le bouge.
Elle détourna le visage et s'essuya les yeux.
-Je le surveille en première. S'il claque entre mes mains je jure que je le tus.
Elle se réinstala au près de Rymoï, peu concsiente des cadavres qui jonché le sol autour d'elle, ni du sang.
Si elle ne le surveillait pas, il allait croire qu'il avait le droit de mourir.
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Galas
Expérimenté
Expérimenté
avatar

Féminin
Nombre de messages : 595
Age : 23
Autres : je suis une givrée de service : pour votre bien être il est prié de m'ignorer dans mes crises de folie, merci
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Dim 1 Nov - 20:09

Galas sourit dans le dos d'Asaïra. Aucune taquinerie, juste de la compassion. Elle repensa elle même à Asbel, abandonné au point de départ. Elle secoua la tête : pour l'instant seule la vie de Rymoï comptait. Elle donna de l'eau avec des plantes médicinales à As et une serviette à tremper dedans, pour ensuite la mettre sur le front du malade.
Falgoï, on va chasser. Si Rymoï se réveil il devra manger.
Puis, Galas regarda autours d'elle : cadavres et sang.
Bon, changement de programme.
Elle s'en alla dans le sens du vent, installa un bûcher et accrocha un filet à Falgoï, elle y déposa les morts et le petit cheval les traîna jusqu'aux feu. Galas les brûla un par un. Elle déposa quelques vœux Ombre pour qu'ils aillent en enfer.
Galas n'avait pas perdu cette mauvaise habitude...
Puis, elle fit le ménage : alla brûler toutes les feuilles sanglante. La clairière devint un peu plus respectable. Falgoï revint, tout fier avec des chevaux harnaché.
Ah, voici les bêtes de nos morts !
Les chevaux ne semblaient pas effrayé. C'étaient des destriers fait pour la course et les voyages et les combats : aucun attachement à leurs propriétaires. Elle soupira, elle ne voulait pas construire de clôture, ça lui prendrait tout l'après midi. Elle décida de les lâcher dans la nature, elle les dessella. Ceux ci semblaient ne pas vouloir lâcher Falgoï. Reprenant ses instincts d'étalon : il commandait le petit groupe avec des manières agressives et autoritaires et...mature, qui ne lui ressemblait pas.
Galas avait déjà vue ça auparavant. Elle le laissa vaquer à ses occupations : draguer les juments, ramener un hongre à l'ordre, un étalon à son poste d'inférieur... la nuit arriva et galas n'eut pas à chasser. Les soldats devaient aimer sans mettre plein la panse car il y avait assez de quoi se faire un festin pour le petit déjeuner, le dîner et le souper pendant deux jours.
Elle fit cuir un délicieux bouillon. Elle alla donner deux bols à Asaïra pour elle et Rymoï en cas d'éveil. Puis alla se coucher. Falgoï resta près de son groupe, près à rattraper un fugitif.
Tant mieux, on pourra vendre ces chevaux à la prochaine ville, As. Et ce serait mieux que Rymoï se balade à cheval pendant quelques temps. Sur ce, bonne nuit à tous ! Si tu veux que je prenne la garde, n'hésite pas !
Elle s'endormit immédiatement : épuisé par tout son travail.
Revenir en haut Aller en bas
http://eragon-community01.fr-bb.com/independants-f55/galas-galia
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Dim 1 Nov - 20:28

Je regardais mon dragonnier sans trop savoir quoi faire. Voyant Asaïra à son chevet, je décidais de moins me faire de souci : Rymoï allait s'en sortit, si Galas le disait... Je partis à la chasse. La moitié du temps je faisais plus réfléchir. la douleur était vive en Rymoï. Je le sentais pas mais...je comprenais, je ressentais. Je revint tout de même avec un sanglier gros comme un bœuf. Les adversaires avaient tous étaient brûlés : intelligemment pour ne pas que l'on ressente l'odeur. J'en remerciais Galas, sinon je n'aurais pas pu manger ! Je finit par l'imiter d'ailleurs, il y avait eu trop d'émotion : l'amour de Rymoï à Asaïra, l'attaque que j'aurais pu vraiment identifier - j'avais du mal à l'avaler - et Rymoï maintenant malade et blessé. Je m'endormit en priant pour mon dragonnier.

Quand j'ouvris les yeux, il faisait sombre. La lumière aveuglante avait disparut. J'avais la gorge sèche et je ne pus dire un mot. Les étoiles étaient magnifiques dans le ciel noir.
Flûte... Depuis combien de temps je dors ? Soupirais-je.
Je voulu me redresser mais la douleur fut-elle que j'en gémis. Je serrais des dents pour ne pas complètement crier : Eify se trouvait devant moi, endormie.
Je soupirais une fois de plus. Je sentais une présence près de moi mais mes yeux me faisait défaut. Je voyais vraiment trouble. Je posais les yeux sur la cause de cette aura délicieuse. Une crinière blonde, des yeux brillants...
Je deviens fou ? Vous êtes un ange ?
Revenir en haut Aller en bas
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Lun 2 Nov - 19:14

Asaïra qui c'était un petit peu endormit sursauta en entendant Rymoï:

Je deviens fou, vous êtes un ange ?

-Imbécil d'humain, maintenant tu me compare à un ange. Tu es de pire en pire. T'as de la chance. Non je suis pas un ange parce que sinon cela voudrait dire que tu es mort patate, et moi je veux pas que tu meurt. Je suis Asaïra ok ? ALors maintenant reste silencieux et immobile, rendort toi sans faire de simagré. Si tu guéris pas très vite je te détesterais car je m'inquiète quand tu es dans cet état, stupide humain.

Elle le fusilla du regard, ne voulant pas savouer qu'elle était heureuse qu'il se soit réveillé.
"Même pas vrai, c'est juste que s'il ne reprend pas vite des forces on ne pourra pas repartir. Voila c'est pour ça."
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Lun 2 Nov - 19:41

Ah ce n'est que toi... Répondis-je faiblement.
Ah, c'est pour ça que j'ai cru à un ange. La lune était bien haute dans le ciel. J'en concluais que j'avais dormis...longtemps. Je sentais que j'étais sale et lentement je me redressais. J'arrivais à m'assoir et je regardais autours de moi.
Heurk. Laissais-je tomber.
J'avais littéralement dormi dans mon sang. Deux couches : l'une sèche, l'autre glacé et boueux. Je me sentais bien poisseux. Si l'on partait le lendemain, il fallait absolument que j'ai un minimum de présentation. Je pris un élan considérable et me levais. Je chancelais un moment et tombais à genoux.
Flûte de zut. J'avais complètement oublié As. Faut absolument que je me lave... et que je mange.
J'attrapais un bâton, me relevais en m'appuyant dessus. Je clopinais jusqu'à Eify et me posais sur son dos. Pff... mais où vais-je trouver un point d'au et...la force d'aller chercher à manger ?
Revenir en haut Aller en bas
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Lun 2 Nov - 19:56

hA ce n'est que toi.

Etrangement ces quelques mots blessèrent Asaïra qui resta sans réaction face aux tentatives de Rymoï pour se lever. Elle le regarda clopiner et s'asseoir sur le dos de Eiffy, une moue sur le visage, puis se levant en un tour de main, manquant de tomber à cause de sa longue immobilité, elle fonça sur Rymoï.

-Non, mais tu te moque de moi là ? Je t'ais dit quoi ? De rester en paix et de ne pas bouger. Tu es sourd ou quoi ? Au cas où tu ne le serais pas tu es blessé.

Elle appuya sur la blessure sans état d'âme pour bien lui montrer qu'il avait mal et qu'il ne devait pas bouger. Il se crispa de douleur, ça ne la calma pas:

-Qu'es qui t'a prit de me sauver abrutit ? Tu n'imagine même pas mon...notre inquétude ! Réfléchit un peu ! Idiot.

Elle s'éloigna attrappa un sac et revint le laissant tomber aux pieds de Rymoï:

-Voila à manger, quand à te laver n'y compte même pas. Tu iras demain, il fait nuit et froid. Pas moyen que tu m'in...nous inquète en attrappant un rhume par la même occasion. Mange et dors.

Elle s'asseya à coté de lui, bien décidé à le surveiller et à l'empêcher de faire quoi que se soit d'autre que ce qu'elle l'autorisait.
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Lun 2 Nov - 20:12

Non, mais tu te moque de moi là ? Je t'aies dit quoi ? De rester en paix et de ne pas bouger. Tu es sourd ou quoi ? Au cas où tu ne le serais pas tu es blessé.
Je l'observais avec surprise. Elle enfonça ses doigts dans mon torse et une atroce douleur me paralysa. Mon visage se crispa.
Qu'est qui t'a prit de me sauver abrutit ? Tu n'imagines même pas mon...notre inquiétude ! Réfléchit un peu ! Idiot.
Encore sous le choc, je ne réagis pas. Elle m'apporta un sac, qu'elle jeta machinalement à mes pieds.
Voila à manger, quand à te laver n'y compte même pas. Tu iras demain, il fait nuit et froid. Pas moyen que tu m'in...nous inquiètes en attrapant un rhume par la même occasion. Mange et dors.
Commanda t-elle. Je trouvais qu'elle bafouillait beaucoup... Déjà fatigué par mes quelques pas de marches, je m'écroulais fesses à terre. Je fouillais machinalement dans le sac. Je découvrais des morceaux de viandes fumées alléchantes. Malheureusement je compris que jamais je n'aurais le courage de les mâcher. Je pris alors une tranche de pain et du fromage, et commençais à manger avec lenteur, mes yeux mis clos par la douleur encore présente.
Cela fait combien de temps que tu es à mon chevet. Demandais-je pour dire quelque chose.
Je grognais en regardant son visage.
Ouais, je vois. Flûte, si j'avais été plus rapide se mec n'aurait pas eu à m'éventrer pour mourir...et je t'aurais sauvé la vie ainsi que d'une nuit de surveillance. Je croquais dans mon pain en bougonnant.
Revenir en haut Aller en bas
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Lun 2 Nov - 20:22

Je t'ai pas veillé longtemps, va pas croire ça, Galas t'a veillé aussi. Pfff, vantar va, comme si je pouvais perdre une nuit de someille pour te surveiller. D'ailleur tu as beaucoup inquiété ta dragonne, plus que m...nous. Tu as interets à t'excuser.

Elle croisa les bras furieuse de se faire découvrir.

Puis je suis pas ta nourice. J'espère que ça fait bien mal quand tu manges va, ça c'est pour t'être jetter sous cette lame sous me...nos yeux. T'avise pas de recommencer. Et rêve, je te dirais pas merci.

Elle en avait vraiment très envis, mais se retenait.
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Lun 2 Nov - 20:41

L'entendre me dire qu'elle espérait que je souffre me fit mal au cœur. Bien sûr, j'avais compris qu'il ne fallait pas se fier à se que disait Asaïra, mais au fond... Je la regardais, interrogateur. Je finissait ma pitance et me dit qu'il fallait dormir. Ne trouvant pas le sommeil je caressais machinalement Eify. Je me trouvais bien en la présence des deux filles à qui je vouais le plus d'amour. Je ne pus m'empêcher de sourire. Bientôt je fut assaillis par le sommeil et je tombais sans prévenir dans l'état second du monde des rêves. Attirés par l'odeur d'As, ma tête plongea dans sa chevelure et je m'endormis.
Je rêvais à cet imbécile qui avait osé prendre As pour cible. J'espérais bien que là où il se trouvait maintenant, il souffrait. Je grinçais des dents. Mes rêves furent remplis de cauchemars où l'on assaillait mes amis. Ce combat avait dû réveiller quelque chose de défensif en moi. Cela allait même à la possession. Ceux sont mes amis ! Asaïra apparut plusieurs fois, mais je n'arrivais jamais à l'attrapais... As est irrattrapable. Il fallait se faire une raison : elle ne me fera jamais partager son cœur avec moi. J'étais persuadé de me réveiller avec les mains blessés par mes ongles encrés dedans par colère.
Revenir en haut Aller en bas
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Mar 3 Nov - 13:25

As regarda Rymoï en souriant, il dormait à nouveau:

-Crétin va, tu ferais mieux de te reposer.

Elle l'instala mieux et recommença sa garde, y'avait pas moyen qu'elle arrête. Il pouvait très bien faire une rechute. SI c'était le cas, elle était pas sur qu'il s'en sortirait.

-Faut toujours que les humains ailles au delà de leur capacité, surtout lui hein ?

C'est cela que tu aime chez lui non ?
Oui, en effet, risquer sa vie pour quelqu'un comme moi. Il manque pas de stupidité et de courage.

Tu n'étais pas obligé de mettre stupidité devant courage tu sais.
J'espère qu'il m'emmenera encore en ville boire un coup et discuter.

Elle s'arrêta de parler et veilla Rymoï, en passant une main distraite dans ses cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Galas
Expérimenté
Expérimenté
avatar

Féminin
Nombre de messages : 595
Age : 23
Autres : je suis une givrée de service : pour votre bien être il est prié de m'ignorer dans mes crises de folie, merci
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Mar 3 Nov - 15:08

Galas se réveilla tard. Elle se l'était permis puisqu'ils se partiraient que demain matin manimum. Elle paniqua quelque peu en découvrant le lieu où dormait Rymoï, vide. Elle découvrit rapidement Asaïra et le blessé près de Eify. Elle sourit en asseyant de contenir sa boutade. Elle se contenta de prendre deux couvertures. Le matin était frais et un brouillard froid ne devait pas tarder à tomber. Elle s'approcha d'As, lui sourit pour dire bonjour et lui passa une couverture. Elle posa l'autre sur Rymoï et fit signe qu'elle partait chercher de la nourriture - histoire de langer quelque chose de frais et de garder les réserves des soldats pour le voyage - et s'enfonça entre les sapins.
Falgoï, murmura t-elle.
Il vint en bougonnant. C'était drôle de faire la course avec des lièvres ou autres, mais maintenant qu'il s'était trouvé de la compagnie (des activités plus accommodés à son espèce)... Galas lui sourit.
Ok, ok ! Je n'ai pas besoin de toi va !
Revenir en haut Aller en bas
http://eragon-community01.fr-bb.com/independants-f55/galas-galia
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Mer 4 Nov - 0:50

Mes cauchemars prirent fin au moment où je sentais une réconfortante chaleur sur ma tête. Je n'avais jamais autant sentie de tendresse de toute ma vie. Avec mon père, nos rapports étaient fondés sur des choses toutes aussi bonnes, mais ça avait toujours été un père qui transmettait un son fils, de la confiance, un fils admiratif. Je dormis un long moment, je le sentais. Je ne résistais pas à cette douceur. Je pense même m'avoir plusieurs fois forcé à ne pas me réveiller de peur que le charme de se rompe. Mais mon estomac fut plus fort et je consentis à lever les paupières. Tout était d'un calme reposant...
Salut, petit rusé !
Je sursautais et fut complètement éveillé. Je me cognais la tête contre l'immense aile d'Eify qui rit.
Tu vas pas bien toi. Ronchonnais-je.
Il était tant que tu te réveilles ! Il est treize heure et j'ai faim.
Estomac sur pattes...
Tu es mal placé pour lancer tes pauv' vannes mon cher ! C'est pour que tu puisses roupiller que je me suis laissée affamée ! Sur ce...Attention je me lève.
Je dû faire appelle à mes force pour rester assis et ne pas tomber. Je fit tomber une couverture qui avait été sur moi et me rendis compte que le vent était froid.
Je te laisse aux bons soins d'Asaïra. Dit-elle en lançant un clin d'œil à celle ci. Elle ouvrit les ailes et s'envola dans un courant d'air glacé. Instinctivement je tournais la tête vers As. On était seul tout les deux... et mon estomac cria famine.
Revenir en haut Aller en bas
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Près de Furnost...   Jeu 31 Déc - 16:41

"Bon dieu, ne me dites pas que je dois le nourir ? Je suis pas une nourice moi."

Asaïra glissa un regard vers Rymoï pas du tout convaincu.

"Je dois faire quoi maintenant ? Discuter ? Non, il a faim. Il veut quoi d'ailleur ? "

Elle prit une grande inspiration, puis les joues légèrement colorée elle prit la parole, sans pour autant regarder Rymoï:

-Que veux tu manger ?

"Sa va le ton, ouais ça devrait marcher, je suis pas une gamine effarouché et j'ai déjà était seule avec lui. Puis c'est juste pour savoir ce qu'il veut manger façon. Mais je raconte quoi moi là ? RAAAAAA!!!"
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Près de Furnost...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Près de Furnost...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Julia de Lamerlay - Garde tes amis près de toi...
» Loin des yeux, près du coeur [Aurore]
» Une Lecture près de la Cheminée... [Pv]
» Un peu plus près des étoiles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eragon Community :: Alagaësia :: Furnost-
Sauter vers: