Eragon Community

La communauté non officielle de l'Héritage, version 3
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retrouvailles périlleuses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Retrouvailles périlleuses   Mar 26 Oct - 15:34

Voila trois mois que Rymoï n'avait pas revu Galas et Asaïra. Ces deux seules "connaissances approfondies" puisqu'il lui était impossible de les qualifier "d'amies". Galas était un animal sauvage qui gagnait sa vie à chanter des chansons sur le dos de Falgoï - un magnifique cheval qui se comporter comme une mule - et Asaïra... Bref.
Pendant ces trois mois, Rymoï ne s'était pas tournée les pouces. Il était entré dans la ligue fermé des chasseurs de primes. Sa première mission consisté à retrouver des filles capturées par une bande de pirate. Après le succès de la mission, il avait reçut pas mal d'argent. Il a enchaîné mission sur mission et son renom à grimper encore et encore. Il changea de vêtement entre temps : il s'acheta un pantalon de cuir marron et une veste de cuir noir à manches courtes, un haut marron en daim à longue manches par dessous. Il s'offrit des bottes de cuir toujours noires et ce perça une oreille où il accrocha un anneau d'émeraude qu'il avait volé à un violeur - qu'il a tué. Un foulard vert finissait sa tenue. Il trouva un livre de magie elfique chez un ombre qu'il devait assassiner - et il frôla la mort...
A ce moment là, il passa son temps libre à s'entraîner à la magie sous l'œil attentif de Eify. Il appris la magie et ses limites. Ses facilités à la concentration, l'effort constant et l'aide d'Eify aux révisions de son vocabulaires aboutirent à des progrès important. Physiquement, il reprit l'enseignement de son père et travailla le combat au couteau, au glaive et à la lame. Il s'exerça plus encore dans sa souplesse et sa vitesse physique et réactionnelle.
Dans sa carrière, ce fut une véritable réussite. En deux mois, beaucoup eurent vent de la fameuse dragonne verte qui voyageait de ville en ville. Son dragonnier se dirigeait vers le repère des chasseurs de prime, dans son manteau : divers insignes de rang V.I.P. réservé aux chasseurs de prime à succès. Il lançait un regard vague aux jeunes filles, cela suffisaient à les pâmer. Il semblait insensible aux avances des femmes et concentré sur ses priorités. Il traînait dans les auberges et demandait subtilement si personne n'avait vu Asaïra ou au pire Galas. Mais rien. Il décida de s'installer à Aroughs pendant plusieurs semaines, comme il le faisait dans les autres villes et d'en profiter pour récupérer du voyage, s'entraîner et accomplir des missions. Ainsi l'histoire commence...


Je m'avais choisis un appartement confortable à la périphérie de la ville, deux pièces : l'une chambre petite et coquette, l'autre salle de séjour avec table et cheminée. Je m'étais habitué à avoir les moyens de m'offrir tant de confort. Par la fenêtre de ma chambre, je regardais la ville qui s'éveillait et la mer - calme ce matin - où vivait le port. Je sortis de ma chambre et me dirigea vers un bac d'eau chaude que j'avais demandé à un heure fixe et me lava lentement, profitant de la sensation de l'eau chaude. Dans cette pièce, une autre fenêtre donnait sur les premiers arbres de la forêt à une cinquantaines de mètres derrière un mur de pierre. Mais du haut du troisième étage et dernier étage, je pouvais observer l'extérieur de la ville. Par là bas, je pouvait trouver Eify qui devait certainement travailler à se fabriquer un nid de fortune et douillé. Je ne voulais pas la déranger à cette heure et décidais de lire un peu et de traîner au lit. Sans prendre le temps de m'habiller, toujours vêtu d'un simple pantalon de lin, je retournais dans ma chambre. Je m'arrêta une minute devant mon lit pour chuchoter quelques mots elfiques et mes draps se défroissèrent tous seuls. Je me laissais tomber sur le lit et entreprit de lire un livre sur les plantes médicinales dont les connaissances pouvaient être utile.
Revenir en haut Aller en bas
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   Mar 26 Oct - 16:07

Asaïra soupira une enième fois.
Deux, non, trois mois qu'elle était seule sur les routes sans la moindre compagnie autre que Brising. Trois mois qu'elle s'interrogé sur les bien fait d'être partit sans dire au revoir à Rymoï. Trois mois qu'il lui manquait malgré tout ce qu'elle pouvait s'inventer comme excuse.
Oui, bon elle n'avait pas fait que cela hein ?
As avait aussi passé son temps à casser du soldat, se moquer de l'empereur, agrandir son armada au point qu'elle avait une tonne de poignard caché sur elle et qu'elle savait bien s'en servir. En fait, elle n'avait plus touché à son épée depuis deux mois, décidé de la sortir seulement quand elle se sera mit les idée au clair. Ce qui était pas demain la veille.
Là, elle laissait ses pieds la conduire, avançant avec lenteur,perdu dans ses pensées.
Non, elle n'imaginait pas une façon atroce de tuer quelqu'un, elle n'inventait pas non plus mille et une torture. As ce demandait juste ce qu'elle pouvait faire pour ennuyer l'empereur.
Comment ça c'est la même chose ? Pas du tout, là ses actions partaient d'un bon sentiment, c'est pas comme si elle planisfiait de tuer quelqu'un, enfin si l'occasion se présentait elle dirait pas non...

Mais voila, Asaïra c'était (un mini peu) assagit en trois mois.

Elle leva les yeux qui fixaient depuis le matin même ses pieds pour regarder ce qu'il y avait devant elle. Rien.
Le soleil tapé comme un fou.
Aussi elle était habillé assez légèrement. Une chemise bleu roi d'homme dont elle avait noué les bord ce qui faisait remonter la chemise juste au-dessus de son nombril, les manches arrachés dévoilant à chaques bras un poignard accroché par des lanières de cuir. Ses cheveux était attaché en queue de cheval, avec quelques tresses qui pendaient de par et d'autre de son visage. En bas, As avait mit un pantalon de cuir noir qui tenait à la limite de ses fesses, la moulant comme une seconde peau, deux poignards pendaient à sa ceintures, luisant dangeureux. Des bottes en cuir noir montant jusqu'au genoux complétait sa tenue.
En fait elle avait l'air d'une jolie petite putain (dsl pour le mot) de luxe qui faisait dans le sado (euh, ça existe hein ?)
Ces tatouages bien visibles lui donnaient une touche d'exotismes. Ainsi que les muscle que l'on pouvait voir rouler sous sa peau.

Sa fidèle épée c'était Brising qui la gardait accroché à son dos, avec toutes ses affaires et sa cape. Car As en avait plus qu'assez de ne pas pouvoir se ballader le visage découvert et avait décidé de rattraper les années perdus.

Enfin, elle vit à l'horizon des maisons. Un petit sourire illumina ses traits alors qu'elle accélérait. Elle allait pouvoir ce reposer un peu avant de continuer, et pourquoi pas se poser un peu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Galas
Expérimenté
Expérimenté
avatar

Féminin
Nombre de messages : 595
Age : 23
Autres : je suis une givrée de service : pour votre bien être il est prié de m'ignorer dans mes crises de folie, merci
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   Mar 26 Oct - 16:27

Nous sommes arrivés ! lança Galas en entrant dans le box de Falgoï.
L'animal se cabra de bonheur. Voila deux semaines qu'il était coincé dans ce box sur ce rafiot. Galas avait décider d'aller à Aroughs, une ville qu'elle n'avait pas encore visité. Ils avaient pris le premier bateau disponible qui permettait d'amener des animaux de toutes sortes. Un troupeau de moutons était justement en train de débarquer. Galas en profita pour brosser le poil sombre de Falgoï et le sella avec une nouvelle selle de cuir noire de voyage : légère et confortable aux fesses. Bien que Galas ait les fesses les plus musclées et les plus adaptées à la selle de tout l'Alagaësia : elle avait passé sa vie à cheval. Le filet avait changé aussi : elle l'avait trafiqué pour enlever le mord, la muserole et la sous gorge. Si bien que Falgoï se baladait avec un joli collier de cuir noir sans aucun intérêt. Mais Galas n'avait pas besoin de tout ça pour se faire obéïr au doigt et à l'oeil par Falgoï. Celui ci se faisait souvent plaisir à la foutre à terre mais ne l'abandonnerai jamais. La première chose à laquelle pensa Galas lorsque Falgoï descendit du bateau fut à une taverne. Un mois sans boire c'était beaucoup. Et elle eut envie de s'arrêter quelques semaines dans la ville. Trois mois sans s'arrêter ! Elle avait abandonné ses amis As et Rym car ils faisaient plus se tourner autours qu'autre chose. Lassée et gênée, elle s'en était allée. Si ça se trouve, ils sont en train de boire le champagne ensemble après une nuit... de folie ? Elle éclata de rire.
Revenir en haut Aller en bas
http://eragon-community01.fr-bb.com/independants-f55/galas-galia
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   Mar 26 Oct - 16:39

Asaïra regardait avec bonheur le panneau qui indiqué la ville: Aroughs. Bon, le nom n'était pas du tout la cause de son bonheur, loin de là. En fait c'était surtout la taverne qui se trouvait tout au bout de la rue qui lui avait fait prendre un sourire qui faisait trois fois le tour de son visage.

Brising ? Je vais rester ici un petit moment. Ok ?

Pas de soucis, je vais m'installer plus loin.


As hocha la tête même si le dragon ne pouvait pas la voir, et reprit sa marche. Elle ne faisait pas attention aux personnes qui se retournait sur son passage pour la mater sans vervogne.
Elle avait constaté de plus que l'on reconnaissait plus vraiment sa tête, alors les regards des autres ne l'interressait plus.
Elle traversa donc toute la rue principale d'une pas majestueux, sans se rendre compte que beaucoup fixaient son derrière.
Elle pénétra dans la taverne assez brutalement, un silence ce fit quand elle alla s'accouder au comptoire pour commander d'une voix forte une chope de bière.
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Galas
Expérimenté
Expérimenté
avatar

Féminin
Nombre de messages : 595
Age : 23
Autres : je suis une givrée de service : pour votre bien être il est prié de m'ignorer dans mes crises de folie, merci
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   Mar 26 Oct - 16:59

Falgoï fut heureux de trouver de l'ombre et un abreuvoir devant la taverne que choisit Galas. Elle descendit et pensa rester un moment à boire. Elle était connue dans la plupart des tavernes pour son soutient à l'alcool et sa disposition à mettre de l'ambiance. Elle tenait beaucoup à sa réputation de fêtard et retira la selle et le filet de Falgoï. Elle ne l'attacha même pas, le laissant à lui même devant l'abreuvoir. Elle demanda au garçon d'écurie de lui apporter du foin et de l'avoine et de brosser le cuir de son équipement. Elle glissa un sou dans sa poche avec un clin d'œil. Il regarda son décolleté mais c'est pour son geste qu'il lui sourit.
C'est parti mon beau, lança-t-elle à Falgoï qui jouait avec l'eau du bout des anneaux.
Elle entra avec fracas dans la taverne. Le bruit de fond qui venait de se réanimer s'éteint une fois de plus. Deux mois après avoir abandonner As à son compère, elle avait refait sa garde robe. Des bas-jarretières opaques sous une tunique moulante de cuir marron, les courtes manches ornées de fourrures noires, un décolleté prononcé mais glam, des bottes de voyages de cuir marron et la même fourrure sur le côté, son épée de guerrière qui balançait doucement sur sa jambe gauche. Elle se prépara à lancer sa royale phrase lorsqu'elle repéra une cascade blonde attachée en queue de cheval. Elle sauta sur la personne et s'extasia :
As !
Elle l'embrassa, les yeux tout à son bonheur de revoir son amie tandis que les regards fixaient les deux femmes aux courbes exposées.
Revenir en haut Aller en bas
http://eragon-community01.fr-bb.com/independants-f55/galas-galia
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   Mar 26 Oct - 17:08

// défilé de mode =D //

As qui en était à sa deuxième chope sous certains regards interloqués, eut la surprise de pouvoir entendre une mouche volé dans la salle.
Intrigué du pourquoi, elle allait se retourner quand un machin lui tomba dessus en hurlant:

-As !

Pas besoin de chercher bien loin pour que Asaïra devine qui venait d'arriver. Elle se leva et serra Galas un immense sourire aux lèvres:


-Galas ! Tu viens faire quoi par ici ? Oh, super les vêtements.

Elle ejecta gaiement un ivrogne d'un tabouret pour permettre à Galas de s'asseoir:

-Mais j'e t'en pris, accompagne moi pendant que je bois. ET profites-en pour me raconter ce que tu as fait depuis trois mois.

Elle fit signe au barmant de rajouter une chope de bière à son ardoise avant de se trouner une nouvelle fois vers Galas, heureuse de la retrouver là. Toujours aussi belle et sauvage, celle-ci semblait vraiment péter la forme.
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Galas
Expérimenté
Expérimenté
avatar

Féminin
Nombre de messages : 595
Age : 23
Autres : je suis une givrée de service : pour votre bien être il est prié de m'ignorer dans mes crises de folie, merci
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   Mar 26 Oct - 17:21

Galas fit tournoyer sa chevelure détachée et d'un marron rougeoyant dans un mouvement de bonheur.
Merci, merci, tu es vraiment sublime toi aussi : tu affirmes ton provocant ! Ahah !
Elle s'installa en sautillant sur son siège.
Et fait je n'ai pas fait grands choses tu sais. Des exercices à l'épée et des bêtises comme ça. Du travail sur mon style de combat autant seule qu'avec Falgoï, on fait une bonne équipe. Mais j'ai passé mon temps à rêvasser dans la forêt et à aller à la rencontre des villageois sur la route. Raconter des croisades aux enfants, aider les mères aux foyers et les hommes au travail. Tu vas rire mais j'étais conteuse et voyageuse non pas clandestine mais légale en rencontrant Rymoï. J'avais quoi ? Treize ans ? Les adultes te regardent bizarre mais j'avais vu pire qu'eux crois moi ! J'ai repris du service on va dire ! Hihi !
Elle but sa chope entière en deux trois mouvements.
Et toi ? J'ai été un peu triste en partant mais je voulais vous donnez le champs libre ! Comment ça s'est passé ?
Revenir en haut Aller en bas
http://eragon-community01.fr-bb.com/independants-f55/galas-galia
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   Mar 26 Oct - 18:25

Asaïra souriait en buvant à petite gorgée sa bière en écoutant le torrent de parole de Galas. Puis soudain la question qui tue.
Son sourire s'effaça brièvement avant de revenir un peu forcé:

-Tu n'aurai pas du partir. Mais bon, on s'est séparé peu de temps après ton départ.


"Disons plutôt que je me suis enfuit mais bon."


-Conteuse ? Toi ? J'aurai pas crue. Tu dois assurer non ? Moi j'ai voyagé au hasard. je sais jamais ce qui m'attend alors bon. Je suis bien heureuse de te voir.

Elle secoua la tête pour dégager une tresses de sa vue et finit sa chope de bière en une gorgée. Elle la posa un peu brutalement sur le comptoir:

-Hep, un p'tit wiski par ici s'il vous plait.

Plusieurs personnes suivirent son mouvements, observant les ronces tatoué sur son bras, ainsi que le jolie poignard qui semblait très coupant.
Elle se pencha pour attraper son verre, totalement ignorante des yeux qui glissèrent sur son dos et sur une flamme noir.

As se retourna brutalement, interloqué de se sentir autant observé. Elle leur jeta un regard noir, avant de dire:

-Je vois que ton style t'amène beaucoup de convoitise, il y en a qui bave d'envie derrière toi.
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Galas
Expérimenté
Expérimenté
avatar

Féminin
Nombre de messages : 595
Age : 23
Autres : je suis une givrée de service : pour votre bien être il est prié de m'ignorer dans mes crises de folie, merci
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   Mar 26 Oct - 20:24

Galas la regarda sans rien dire, absorber par autre chose. Puis elle regarda derrière elle et lui répondit :
Ce n'est pas moi qu'il observe. J'ai de jolis vêtements mais je suis une gamine des forêts. En fait, ils n'ont d'yeux que pour toi. A force de traîner dans les près tu ne vois pas que tu fais vraiment l'allure d'une fille à maté As. Un whisky, triple, merci.
Elle lança un regard enjôleur aux garçons et s'approcha d'eux. Elle leur demanda avec une naïveté claire dans sa voix :
On fait un bras de fer ?
Ils rirent et l'un deux - pas le moins costaud - se proposa à relever le défit.
Je suis un peu rouillée. Le prévint-elle d'une voix innocente.
Quand le défit fut ouvert, il n'y eu pas un seul mouvement. Toute la taverne observait ouvertement ou du coin de l'œil le défit inégale. C'est alors que l'adversaire attaqua... Aucune faiblesse de la part de Galas. Son regard changea en un instant, elle l'embrassa d'un regard moqueur et espiègle. Il devint cramoisi tendis qu'elle baissait son bras avec une lenteur calculé. Quand son bras arriva contre la table, il y eut des soupirs admiratifs. Elle se leva et posa son pied contre l'épaule du gars, encore un peu et on voyait sa petite culotte. Elle s'appuya contre lui pour attraper un verre et boire le liquide super alcoolisé d'une traite. Sur ce elle le donna au mec et lui dit :
Tu feras mieux la prochaine fois. Avec un clin d'œil. Voila comment on s'y prend avec les gars de la ville. Dit-elle à As en revenant s'assoir à côté d'elle. As, il s'est passé quelque chose ? Tu m'as dit que vous vous étiez séparé mais ça avait l'air de bien se concocter entre vous.
Revenir en haut Aller en bas
http://eragon-community01.fr-bb.com/independants-f55/galas-galia
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   Mar 26 Oct - 21:03

Asaïra regarda incrédule Galas. Comment ça c'était elle qu'on regardait ? Elle était habillé bizarement ? Mais elle ne put le demander à Galas car celle ci commença une petie partie de bras de fer qu'elle gagna d'ailleur haut la main sous les regard admiratifs de tous. Elle revint en buvant un petit verre avant de poser une autre question:

-As, il s'est passé quelque chose ? Tu m'as dit que vous vous étiez séparé mais ça avait l'air de bien se concocter entre vous.

Asaïra détourna un peu le regard pour le plonger dans le liquide ambrée qui se trouvait dans son verre. Elle le fit distraitement tourbilloner avant de répondre:


-Ben en fait on c'est fait une superbe soirée et tout, mais...y'a des soldats qui sont arrivé, on est partit à toute vitesse mais y'a Malvek qui c'est ramené pour Danser comme il dit. Puis après ça Rym et moi on c'est échappé. Il c'est endormi...et moi je suis partit...

Elle avala le contenue de son verre d'une traite et avant que Galas ne parle, elle se leva de sa chaise avec un sourire charmeur:

-Qui veut essayer de me battre au jeu de celui qui boit le plus ?

Plusieurs hommes levèrent la tête:

-Celui qui gagne ne pays rien du tout, toute ses consomations depuis qu'il est ici sera payé par les perdants, ok ?

Elle semblait un petit peu éméché déjà. Alors certains se levèrent pour s'accouder au bar, déclarant qu'ils participaient.
Asaïra rit avant que le "jeu" ne commence sous les acclamations de tous.
Les chopes de bières passèrent les une après les autres, cul sec, puis le whisky quand il ne resta plus qu'elle et un autre gars. Asaïra sifflé joyeusement entre chaque verre, nullement saoul, en très bonne santé plutôt. En trois mois elle avait en quelque sorte dompté l'alcool qui ne lui faisait plus d'effet.
Elle en était à sont douzième vers de wisky pur quand son adversaire s'écroula par terre rond comme un tonneau en chantant un truc pas net.

Asaïra éclata de rire avant de rejoindre Galas:

-Tu vois comme ils sont amusants dans les tavernes ? J'crois que sans eux je serai bien triste ... Aller, bois encore un p'tit coup. C'est bon pour le moral. Puis c'est pas nous qui payons, ahahaha...
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Galas
Expérimenté
Expérimenté
avatar

Féminin
Nombre de messages : 595
Age : 23
Autres : je suis une givrée de service : pour votre bien être il est prié de m'ignorer dans mes crises de folie, merci
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   Mer 27 Oct - 0:55

Galas prit beaucoup de plaisir à observer la bataille. Elle s'abstint d'y participer pour profiter du spectacle. c'était au tour d'as d'avoir son heure de gloire ! Lorsque le dernier bonhomme fut vider... ou plutôt trop plein. L'aubergiste fit semblant d'effacer une ardoise invisible à l'attention de Galas et Asaïra. Galas leva son verre pour le remercier.
Tu vois comme ils sont amusants dans les tavernes ?J'crois que sans eux je serai bien triste ... Aller, bois encore unp'tit coup. C'est bon pour le moral. Puis c'est pas nous qui payons,ahahaha...
Galas rit avec elle de bonne humeur mais elle s'éclaircit la gorge quelques minutes plus tard pour lui dire :
Tu sais quoi, tu as le droit de dire que je suis une grande gamine froussarde. Vraiment. Mais je suis une conteuse, une chanteuse, une sensible. Tu me cache quelque chose l'amie, un sentiment lourd, une peur peut-être.
Elle se pencha vers As.
Je ne te juge pas As, mais je suis ton amie et tu peux tout me dire. J'ai pas l'air comme ça mais je suis une fille très sérieuse lorsqu'il s'agit de mes amis. Il t'as plu le Rym, non ? C'est à cause de Malvek machin chose que tu es partie ?
Elle se pencha vers sa boisson.
C'est toi qui décide de me dire ou de ne pas dire. Sinon, ça te dit qu'on prenne une chambre à deux ? On payera moins cher et on se racontera des bobards ! Hihi !
Revenir en haut Aller en bas
http://eragon-community01.fr-bb.com/independants-f55/galas-galia
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   Mer 27 Oct - 1:40

Rymoï était resté toute la journée dans sa chambre à expérimenter milles choses. Il se décida enfin à s'habiller et à sortir de l'appartement. Il tomba sur la femme de ménage qui rougit fortement en le voyant venir dans ses vêtements de sombre guerrier : un arc sur le dos et un carquois, des couteaux dans les bottes, des lames sur les bras et les cuisses attachés par des sangles de cuirs. Il avait négligemment laissé son haut à demi ouvert et laissait voir sa poitrine presque blanche, les muscles détaillés. Il lui sourit et elle dut se reprendre par trois fois pour le saluer. Il sortit dans la nuit et se dirigea vers le repère des chasseurs de primes.

Je toqua à une porte de bois massif. Un homme ouvrit une ouverture à même la porte et attendit. Je lui présenta l'insigne des chasseurs de prix de première classe et il me laissa entrer. Je lui fit signe de la tête, il me rendit mon salut. A l'intérieur, des hommes et des femmes buvaient des verres d'alcools ou jouaient au poker. D'autres regardaient le panneau des missions où s'affichaient divers requêtes. Ici, ce n'était pas n'importe quels chasseurs de primes. Car ici on n'avait pas n'importe quels clients.
Je me dirigeais vers le barman qui tenait l'endroit et lui souffla :
Grégoire ?
Il est ici, au sous-sol porte trois.
C'était le deuxième clients à me faire appeler "moi". D'habitude, je cherche quelques bonnes missions puis je l'accepte en allant voir mes clients qui me disent quoi faire plus précisément. Les hommes qui font appellent à "vous" par ce que c'est "vous" qu'ils veulent et qui vous reçoivent en privé sont des millionnaires avec de gros problèmes... et une très bonne récompense. Une lettre m'avait été envoyé pour me faire venir ici, signé Grégoire. Il avait une mission à me confier - si je l'accepte bien entendu. Je descendit l'escalier de pierre et toqua à la troisième porte. On m'ouvrit et j'entrais dans une pièce grise et nue. Il n'y avait qu'un bureau et deux chaises. Cinq gardes du corps me regardèrent sans rien dire tandis que je m'avançais pour saluer leur chef d'un signe de tête. Sans y avoir été invité, je m'assit sur le siège qui devait m'être réservé - à priori - et lui dit :
Grégoire ?
En effet, Monsieur Émeraude.
Angel Émeraude était mon nom de code, mon anonymat. Ca se percevait tout de suite mais c'était exprès. J'attendis qu'il commença et il reprit :
Mon maître vous a fait venir de très loin je l'admet mais il est en affaire ici même. Il ne pouvait pourtant pas rester indifférent plus longtemps.
Je levai mon sourcil en attendant la suite.
Il a besoin d'éliminer quelqu'un. Une femme... mais ne vous y tromper pas, en elle dort un homme démoniaque et extrêmement puissant.
Pourquoi moi ?
Parce que vous sortez de l'ordinaire, Émeraude. Vous n'êtes pas un simple guerrier ou un simple voleur. Vous êtes réfléchit, discret, patient, informateur et combattant hors-pair...
Que d'éloges !
Je ne plaisante pas, Émeraude. Cette femme abrite un homme qui - lorsqu'il se réveille - peut compromettre n'importe quelle cité... !
Je me fiche de ma patrie, Grégoire. Ne perdez pas votre temps. Cette mission consiste à éliminer un homme, enfermer dans une femme. Qui est-ce ?
Malvek.
Mon sang ne fit qu'un tour. Malvek était un ancêtre de As et il était enfermé en elle. Mais pourquoi voulait-il faire exécuter cet homme ? Probablement ont-ils découvert la malédiction et ils savaient qui il était, ils voulaient l'abattre pour de bon.
Et cette fille qui est-elle ? Où je la trouve ?
Il fallait jouer le jeu.
Asaïra, une dragonnière sauvage recherchée par l'empire. Impossible de savoir où elle est en ce moment même. Mais elle n'est pas en compagnie des Vardens ou autre rebelles d'après ce que j'ai entendu dire. Voila pourquoi nous avons besoin d'un dragonnier tel que vous. Voulez-vous bien ?
Il lui donne un papier où était écrit un chiffre exorbitant.
Voici la récompense finale, vous en avez un quart tout de suite. Vous avez carte blanche mais tuée là. Et tuez le.
Il y eut un long silence. Très, très long.
J'accepte.
Revenir en haut Aller en bas
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   Mer 27 Oct - 11:12

// comment ça il accepte ? couillon va ! =D //

Asaïra regarda Galas un long moment après que celle-ci avait finit de parler.

-Malvek...non, ça va lui il se tient à peu prés tranquille sauf s'il veut danser. En fait il a invité Rym à faire pareil, danser avec lui. Et puis...je ne sais pas si je pourrai me contenter de rester toujours avec la même personne j'ai besoin ... d'espace ? Mais ce n'est pas pour autant que je prévoie de me mettre avec Rym hein ! Pas du tout, je répond juste ok ?

Elle arrêta de se justifier en finissant sa chope en court.

-Je veux bien partager une chambre avec toi, on pourra parler toute la nuit comme ça.

Elle se leva et fit un nouveau sourire charmeur aux hommes qui la regardaient.

-Alors, qui veut faire un petit lancé de couteau ? Celui qui a le plus de point gagne une chambre payé par le perdant.

Il y eut des murmures, avant qu'un homme se lève pour venir à sa hauteur, jouant avec un poignard.

-Je veux bien petite.

Asaïra hocha la tête puis le conduisit à la cible:

-Un seul lancé.

L'homme visa et tira soigneusement, son poignard s'enfonça pile dans le mille. Asaïra ne prit pas garde aux cris d'encouragement, elle se concentra et tira. Son poignard dégagea celui de l'autre pour prendre sa place. Il y eu des applaudissement. Le match continua vu qu'il y avait eu match nul.
Asaîra finit par gagner. Elle retourna au bar, se fit remettre une clef avec un sourire de triomphe, remercia celui qui payait sa chambre avant de s'affaler une nouvelle fois aux coté de Galas:

-Tu as vu ? On peut tout avoir gratuit quand on s'y prend bien.

Elle sirota un verre de vodka alors que derrière plusieurs hommes se moquaient gentiment du perdants en même temps qu'en le consolant à grand renfort de chanson et de boissons.
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   Mer 27 Oct - 23:56

Rymoï eut une magnifique description d'Asaïra qu'il trouva fade. Il y avait peu d'adjectifs mélioratifs et son caractère eut peu d'éloges. Ce n'était pas étonnant mais Rymoï dut se contenir pour ne pas rire sur les qualificatifs de "sauvage" et "insensible". Il avait une forte envie de leur dire : Savez-vous qu'elle embrasse très bien ?" juste pour voir leur tête. Mais il s'abstint, la vie de As en dépendait.

Lorsque je sortis enfin de la base des chasseurs de primes, je me dirigea illico vers le centre ville. Je cherchais quelqu'un autours de moi et quand j'en vis un, je lui rentra presque dedans. En lui glissant une pièce dans la poche je lui demanda :
Des nouvelles de Asaïra la dragonnière blonde recherchée ?
Un peu pris au dépourvu mais content le garde répondit :
Aucune, elle s'est volatilisée de la circulation comme ci elle s'était déguisée. Mais on parle encore d'elle par de récent massacre dans des villages à plusieurs lieux de là.
Je m'excusais à voix haute de l'avoir bousculé pour passer pour un simple citoyen et partit sans demander mon reste. Je descendit l'avenue et entra dans une ruelle. Dans un coin se trouvaient des informateurs et je leur demandais des nouvelles de As. Rien. Je leur donnais une légère récompense et ne demanda rien sur Malvek. Ils n'en savaient rien, sûr. Je rentrais chez moi et me jeta sur une chaise.
Eify, quelqu'un veut faire tuer Asaïra pour supprimer Malvek en elle.
Hein, quoi ? Et tu as refusé.
Non.
Pardon ?
J'ai accepté.
Mais pourquoi ? Ta haine est-elle que tu vas la tuer ! S'écria-t-elle au bord de l'hystérie.
Idiote ! Tant qu'ils pensent que je suis sur le coup ils n'embaucheront personne ! Maintenant il faut trouver qui est le chef de cette mascarade.
Ah !
Ce doit être un ministre ou quelqu'un de l'état pour avoir accès à temps d'argent. Grégoire m'a parlé de ma patrie et du pays pour me persuader.
N'importe quoi...
C'est ce que je lui ais dit. En tout cas il faut remonter la source et prévenir Asaïra. Peut-être en c'est elle quelque chose... Serait-ce Galbatorix derrière tout ça ? Qui d'autre pourrait être au courant pour Malvek ? Toi, tu vas jeter un coup d'œil sur les alentours, moi je fais des recherches ici à la bibliothèque et sur Grégoire. Il faut savoir pour qui il travaille, pour quoi, quels ont été les relations de Malvek.
Et ben, tu penses à tout.
C'est devenu mon boulot et je suis doué. C'est partit.

// J'ai délibérément laissé le suspense dans mon RP précédent pour voir ta réaction. Et ben, tu n'as pas chercher très loin ! Rym ne te laissera pas tomber idiote ! ^^//
Revenir en haut Aller en bas
Galas
Expérimenté
Expérimenté
avatar

Féminin
Nombre de messages : 595
Age : 23
Autres : je suis une givrée de service : pour votre bien être il est prié de m'ignorer dans mes crises de folie, merci
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   Jeu 28 Oct - 18:39

Galas sourit à Elana.
Je vais voir si Falgoï se porte bien et je vais me coucher. On aura tout le temps de se créer une réputation mortelle demain.
Elle pouffa et sortit sans payer. Falgoï brouter son foin. Il leva la tête en l'apercevant et secoua à la tête pour se débarrasser de quelques mouches. Elle lui gratta amicalement le museau et demanda au garçon d'écurie d'emmener Falgoï dans un box. Elle paya pour louer le box plusieurs nuits à l'avance. Falgoï s'affala sur la paille fraîche et lui tendit l'encolure en attente d'un dernier mouvement affectif de sa part. Galas lui flatta l'encolure dans une embrassade.
Bonne nuit mon grand.
Elle le quitta et retourna voir Elana. Elle lui piqua habilement sa clef de chambre avec un sourire coquin et monta à l'étage. Une fois dans la chambre elle prit un bain et plongea sur le lit avec béatitude.
Revenir en haut Aller en bas
http://eragon-community01.fr-bb.com/independants-f55/galas-galia
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   Jeu 28 Oct - 20:02

Asaïra ne réagit pas quand Galas lui prit doucement la clé des mains. Elle était en grande discusion avec un grand baraqué, sur les types de bières. Elle essayait de vanter les mérites d'une bière que l'on trouvait seulement dans la capitale, mais lui ne voulait rien entendre, et prétendait que celle d'un visage voisin etait la meilleur au monde.
Elle finit par abandonné en arrachant la promesse à l'homme qu'il lui ferai gouter.
Il lui tapa dans le dos en lui souhaitant une bonne nuit alors qu'elle se levait pour rejoindre Galas. un concert de bonne nuit la suivit tout au long de sa route. Elle leur sourit, inconsciente des flèches cupidonienne qu'elle leur lança en même temps.
Elle ouvrit la porte en hésitant, voyant que Galas se trouvait sur le lit. Mais elle vit bien vite que celle-ci ne dormait pas. Asaïra se laissa tomber à ses coté en soupirant de bien être:

-Mon dieu que ça fait du bien.

Brising ? Je vais rester un petit moment par ici, tu peux faire ce que tu veux.

Alors je vais aller dans la grande forêt que nous avons croisé il y a deux jours. Cela ne te gène pas ?

Non, vas-y et bonne chasse, prend un repos mérité.

Elle sourit sans s'en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   Jeu 28 Oct - 20:34

D'après Rymoï, As était une nouvelle fois la tête dans la bouse de vache ! Mais on allait pas laisser faire ça bien sûr. Je ne l'avait jamais compris cette fille qui a embrasser mon meilleur ami - et victime - avant de s'en aller comme une voleuse de bas étage. Mais il l'aimait non d'une écaille ! Je m'envolais donc malgré moi pour voler vers je ne sais quel village. C'est à ce moment que quelque chose attira mon attention. Le ciel était assez bleue aujourd'hui mais je sentais un mouvement dans celui ci qui n'était pas naturel. Le crépuscule tombait et la silhouette se détacha de l'horizon. C'était un dragon aux écailles bleus. C'est alors que je reconnaissais "le lézard bleu" de Falgoï. Oui, c'était bien lui. En deux battement d'ailes je fut assez près pour qu'il entende :
Eh ! Brisingr ! C'est Eify ! Dis j'ai a te parler !
Je vins à sa hauteur.
Où est Asaïra, Rymoï a quelque chose d'important à lui dire, elle est en danger de mort !
Tiens, ça aurait pu être une excuse pour la retrouver.
Et je ne plaisante pas. Ca tête est mise à prix mais ça tu le sais déjà. Ce que je veux dire c'est qu'elle vient d'avoir une organisation plus dangereuse que l'armée municipale. Ce sont des gens assez puissants pour s'offrir des chasseurs de prime de luxe !
Revenir en haut Aller en bas
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   Dim 31 Oct - 19:23

Brising qui planait tranquillement à plusieurs lieux de Aroughs, fut étonné d'entendre Eify.

Eh ! Brisingr ! C'est Eify ! Dis j'ai a te parler !

Elle vint à sa hauteur, alors que lui ralentissait et tournait la tête vers elle.

Où est Asaïra, Rymoï a quelque chose d'important à lui dire, elle est en danger de mort !

S'il avait eu des sourcils, Brising les aurait levé avec amusement, As était toujours en dangé de mort, ce n'était pas ça qui l'empêchait de ce ballader sans déguisement en ce moment même. Et C'était très certainement un piège pour que Rymoï puisse voir As.

Et je ne plaisante pas. Ca tête est mise à prix mais ça tu le sais déjà. Ce que je veux dire c'est qu'elle vient d'avoir une organisation plus dangereuse que l'armée municipale. Ce sont des gens assez puissants pour s'offrir des chasseurs de prime de luxe !

Aux paroles de la dragonne il manqua un battement d'aile, mais ne dit toujours rien. De toute façon, si le jeune homme voulait revoir As, hé bien il la trouverait à un moment ou un autre non ? Mais la fin de la phrase l'étonna:

Des chasseurs de prime de luxe ? Comment sais-tu ça toi ? Non, ne répond pas. Je préviendrai As. Merci du renseignement. Même si ça m'étonnerai qu'elle fasse plus attention...non, en fait laisse tombé, elle ne m'écoutera pas, je suis sur qu'elle s'en sortira à merveille. Aller, ne vous inquietez pas tous les deux. Vous la connaissez voyons, ce n'est pas quelques chasseurs de primes qui vont la géner, en plus elle est occupé en ce moment. Mais elle est en ville si vous voulez la voir.

Il réaccéléra tranquillement pour atteindre la forêt avant la nuit noir.De plus,il avait dit qu'As était en ville, sans préciser laquelle, hors il était bien loin de Aroughs à présent et avait dépassé beaucoup de villes. Donc la dragonne n'était pas plus renseigné qu'au départ. Du Brising tout craché.
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   Mar 2 Nov - 14:14

Rymoï !
Ma chaise retomba brutalement sur ses quatre pieds.
Quoi ?
J'ai trouvé Brisingr !
Alors ?
Il n'a rien voulu me dire. Sauf que l'on avait rien à craindre mais crois moi c'est la première fois qu'As a des tueurs aussi professionnels sur le dos.
Comment tu peux savoir ça ? Demandais-je.
Je lis le vol des autres.
Bon, je m'en contenterais.

Mais un dragon n'est jamais loin de son dragonnier elle n'est surement pas loin.
J'y vais.
Où tu vas la chercher ?
Brisingr n'est pas avec elle donc elle est en ville là où il ne peut pas la suivre. S'il est aussi près d'ici c'est qu'elle y est. Je vais commencer par les tavernes et les auberges.
Quel instinct !
Je la connais.
Je sortis de mon appart en courant et commençais mes recherches.
Une blonde armée ? Oh oui je l'ai vu !
Je n'en croyais pas mes oreilles, c'était le premier type à qui j'avais demandé. Je me dirigeais vers la taverne dite et monta à l'étage. Troisième porte m'avait dit la rougissante femme de ménage. Je ne toqua même pas. Sur le lit, Galas était vêtue magnifiquement, mettant sa silhouette en valeur. De l'autre côté, As...
Sexy. Lançais-je.
J'attrapais le bras d'As et l'entraînait à l'extérieur. Viens Galas !
A l'extérieur, je fis un mouvement pour intimer le silence à As et la conduisit à mon appart par des chemins noirs. Lorsqu'on fut dans ma chambre je la jetais complètement sur le canapé. Je fermais les rideaux et volets, allumais les bougies et la regardais... magnifique.
Ton dragon m'em*erd*. Et toi je te retrouve comme une putain... Si je pensais que ça m'arriverais juste après avoir reçut ta mise à mort...
Revenir en haut Aller en bas
Galas
Expérimenté
Expérimenté
avatar

Féminin
Nombre de messages : 595
Age : 23
Autres : je suis une givrée de service : pour votre bien être il est prié de m'ignorer dans mes crises de folie, merci
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   Mar 2 Nov - 14:25

Galas allait s'endormir lorsqu'un garçon ouvrit brusquement la porte. Elle se redressa quelque peu mais eu du mal à reconnaître la personne. Elle allait lui dire de dégager lorsqu'il lança.
Sexy.
Il regardait As avec un air de connaissance et entre envie et dégout ? Des cheveux de nuit et des yeux de pierres précieuses. Elle ouvrit bêtement la bouche.
Viens Galas !
Elle se leva d'un bon et vint à sa poursuite. Elle fit un détour par les écuries et attrapa ses affaires et grimpa le dos de Falgoï. Il secoua la tête, pas content mais suivit docilement Rym lorsqu'il l'aperçut. Il les emmena devant un appartement bourgeois. Elle laissa Falgoï dans un box et monta les marches jusqu'une chambre... Ou plutôt un palace miniature. Rymoï jeta As sur un sofa immense et tendis qu'il fermait la maison, elle n'assit timidement sur un fauteuil : il n'y avait pas de chaise ici ou quoi. Lorsqu'il parla il lança :
Ton dragon m'em*erd*.
"Houla !"
Et toi je te retrouve comme une putain...
"Il a pas tort mais... qui c'est ce Rym que je reconnais à peine. Trop beau !"
Si je pensais que ça m'arriverais juste après avoir reçut ta mise à mort...
Quoi ! Une mise à mort ! De qui ? D'As !
Revenir en haut Aller en bas
http://eragon-community01.fr-bb.com/independants-f55/galas-galia
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   Mar 2 Nov - 15:29

Asaïra avait toujours la bouche ouverte dans un cri de protestation muet alors que Rymoï la jettait sur un canapé en la traitant à peu prés de putain. Pourtant elle n'y prit même pas garde, plutôt en train de baver sur le joli jeune homme qu'elle avait en face d'elle:


-Sensuel...


Fut le seul mot qu'elle lâcha dans un souffle, avant de se mordre la langue et de refermer la bouche pour analyser les dernières minutes.

-Comment ça une putain ! Non mais ça va pas dans ta tête ! C'est pas moi qui ballade un joli corps comme le tiens, avec un look mauvais garçon dans toute la ville. Mais c'est quoi cet habit trop révélateur !

Elle se releva en le fixant, limite si elle le dévorait pas des yeux, nullement décidé à remettre en cause ses propres vêtements. Elle réfléchissait plutôt à comment elle allait faire pour mettre la main sur toute les personnes qui auraient vu Rymoï dans cette tenue, puis de les faire discrètement disparaître.
Le fait qu'elle soit recherché n'avait même pas atteint son cerveau.
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   Mer 3 Nov - 11:38

Sensuel, dit-elle en me dévisageant de la tête aux pieds.
Je levai un sourcil quelque peu surpris. C'était de moi qu'elle parlait ? Moi, sensuel ? Et ben, j'aurais jamais cru que ça allait aussi loin bien que je fasse pâmer divers demoiselles... Mais elle enchaîna très vite sans détacher les yeux de moi :
Comment ça une putain ! Non mais ça va pas dans tatête ! C'est pas moi qui ballade un joli corps comme le tiens, avec unlook mauvais garçon dans toute la ville. Mais c'est quoi cet habit troprévélateur !
Je m'approchais et lui flanqua mon visage devant le sien :
Oh ! Mais nous sommes deux on dirait car tu n'es pas mal dans ton genre mais nous parlerons de notre rapprochement physique plus tard.
Je m'éloignais et jetais un coup d'œil à Galas :
Tu n'es pas mal dans ton genre Galas, mais je préfère ta copine, elle est plus... Révélatrice.
Souriant de toutes mes dents je rajoutais :
Content de te voir l'amie.
Puis je redevins sérieux.
Écoutez les filles je ne veux pas jouer les oiseaux de malheur mais ça fait deux mois maintenant que je suis devenue chasseurs de primes de niveau 1. Je viens d'avoir une mission personnel envoyé par un messager. Il m'a demandé de tuer Malvek, autrement dit d'assassiner Asaïra.
Revenir en haut Aller en bas
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   Mer 3 Nov - 11:45

Asaïra redevint vite sérieuse, si on oubliait les coup d'oeil un peu trop prolongé qu'elle lançait à Rymoï. Elle leva un sourcil:

-Toi ? Un chasseur de prime niveau 1 ? Et ils veulent ma mort ?

Elle éclata de rire en tombant dans le canapé:

-Ils sont trop marrant, comme si tu allais me tuer, comme si quelqu'un était capable de tuer la formidable Asaïra. Ils avaient bu un coup avant d'avoir cette idée.

Voyant que personne ne riait avec elle, As ce calma net:

-Tu es sérieux hein...ils veulent vraiment me tuer ? Mais ils ont idée de ce que ferai Malvek si des chasseurs de primes nous tombé dessus ? Il sortirait pour danser, et pas comme tu as put le voir la dernière fois, pas gentiment, non en dévastant tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Rymoï
Bon explorateur des lieux
Bon explorateur des lieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 25
Autres : en haut, en bas, ici et là.
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   Mer 3 Nov - 12:38

J'attrapais son bras avec violence :
Malvek est peut-être soumis à une malédiction et il est peut-être l'homme le plus puissant que nous connaissons mais il y a toujours plus fort que soit. Rien ne dit qu'il est immortel.
Je la relâchais tout en râlant :
D'ailleurs j'ai accepté la mission. Pour t'aider bien entendu mais dans quelques semaines ils se douteront de ma trahison. Je peux les contenir en reprochant la difficulté de la mission, puis avec quelques recherches effectués mais ils le seront tôt ou tard. Et vu l'argent qu'ils m'ont proposé il faut se méfier. Même le trésor du roi tremblerait devant une telle somme.
Je les regardais avec insistance :
Les personnes comme nous sont rares Asaïra. Malvek et toi vous êtes des gens rares. Mais pas inexistant. J'ai appris ça dans mon métier. Frôler la mort n'a jamais été aussi vrai entre mission et bataille entre chasseurs... Les gens qui survivent se font petits ou se font craindre... Pour ma part je suis apprécier donc on hésite mais pas longtemps. Je n'ai rien d'effrayant à première vue.
Je me tournais de As et lui lança :
Tu as l'air bien sûr de ton coup As, qui te dit que je ne te tuerais pas pour ce que tu m'as fait. Après tout, tu ne me connais pas bien encore. Tu n'as jamais pu constater de ma rancœur et de ma vengeance. Petite sotte ! Être aussi sûr en ta force lorsque tu as failli te faire capturer par quelques soldats quand on s'est rencontré.
Revenir en haut Aller en bas
Asaïra
Digne des boss
Digne des boss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4630
Age : 23
Autres : Lancer des vannes vaguement vaseuses en se prenant pour un Génie
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   Mer 3 Nov - 12:53

Asaïra grimaça devant la remontrance de Rymoï. Elle se releva dignement en le dévisageant, oubliant enfin qu'il était vraiment magnifique. Elle le fixait, ulcéré:

-Comment ça après ce que JE t'ai fait ? Je suis tout simplement partit. Ok ? Puis si tu veux me tuer, vas-y te gène surtout pas, de toute façon une personne de plus ou de moins.

Elle le défia du regard:

-Bien, c'est réglé, à présent je vais finir ma nuit dans ma chambre.

Elle savait que rien n'était réglé, le poids qui manquait à sa ceinture le prouvait, son épée manquante, son pommeau rassurant le lui prouvait. Mais furieuse elle préféra ne pas écouter la voix de la raison.

-Si tu rencontres des personnes qui me cherchent, tu n'auras qu'à leur dire où je me trouve. Je sais parfaitement me débrouiller seule !

As ouvrit la porte et sortit en la claquant violemment faisant trembler les mur, puis la rouvrit tout aussi violemment:

-Galas ? Tu viens ? Tu m'avais promit une nuit à deux ?

Sa voix était redevenu joyeuse, elle ignora totalement Rymoï en refermant un peu plus doucement la porte et repartant vers la taverne pour y attendre Galas.
Revenir en haut Aller en bas
http://haesia.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles périlleuses   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles périlleuses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eragon Community :: Alagaësia :: Aroughs-
Sauter vers: